Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Il a été déjà question en ce blog d'une scandaleuse décision : une procédure d'injustice arbitraire en faveur de Bernard Tapie. Encore que j'ignorais le montant pharaonique du dédommagement moral : 40 millions d'euros soit 1 milliard 600 millions de francs belges.
 
Ce matin Madame Lagarde nous a menti sur toute la ligne, en niant l'intervention de Sarko dans cette malversation judiciaire, menti sur la nécessité de remplacer le caractère public et indépendant de la justice de la nation par une justice noyautée et payée en grande partie sans doute par le privé, procédure qui constituait bien mieux qu'une bouée de sauvetage pour le prévenu alors que je défie quelque petit salarié même frontalier à se faire reconnaître ce droit par ces même organismes cités par la ministre par un regroupement mystérieux de 4 lettres qui camouflent une imposture judiciaire.

J'accuse Madame Lagarde d'avoir volé l'état français à travers ce geste de copinage, j'ai envie de dire de ladronage du président, dit de tous les Français, en faveur d'un homme d'affaire véreux.

 Le comble, c'est la réponse de l'ancien bradeurs d'entreprises en difficulté à Monsieur Bayrou je crois devant une commission d'élus du peuple: "Je m'en fous, c'est pas vous le juge !"

Triste mentalité d'un triste sire s'adressant à des représentants légitimes du peuple français victime d'une vraie spoliation avec, circonstance aggravante, l'appui actif du chef de l'état et d'une ministre indélicate de ses devoirs.

 En parlant du "pretium doloris" de 40 millions € sur semble-t-il tout compris 400 millions € accordés à cet acteur d'une bien mauvaise pièce, je voudrais rappeler que Tapie a fait sa fortune en achetant des entreprises en difficultés pour les revendre après les avoir pressée comme un citron et mis des milliers de travailleurs à la rue pour une indemnité indigne.

Tapie se foutait du pretium doloris de ce qu'il faut bien appeler ses victimes, je propose qu'on utlise à postériori le le mauvais argent fruit d'un mauvais arrêt d'un tribunal incompétent pour dédommager les anciennes victimes d'un homme pour le moins indélicat.


Yvan Balchoy
balchoyyvan13@hotmail.com
http://ete-action.ultim-blog.com
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article