Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY




Ce W.E. j’ai rejoint à Waterloo l’université d’été du PTB (Parti du Travail de Belgique) poursuivre un cours intitulé « Forum : l’avenir du Moyen Orient ». Les cours ont lieu cette année dans une institution catholique « l’Institut du Berlaymont » situé dans un merveilleux parc vert. Pour l’ensemble des cours qui se sont déroulés de mercredi à dimanche, plus de 250 étudiants de tout âge, wallon, flamands et étrangers…

 

Hier soir, je suis arrivé en retard à la soirée  consacrée entre autres à la présentation par un camarade Maoïstes du Népal des évènements qui ont précipité la chute de la monarchie dans cet état Himalayen puis aux circonstances qui ont permis à un Maoïste de devenir premier Ministre d’un gouvernement à majorité de son parti qui avait gagné les élections.

 

Ce matin, déjeuner digne d’un bon hôtel, croissants, deux sortes de pistolets, pains au chocolat, jus d’orange, fromage etc.…de quoi démarrer en pleine forme le forum sur le Moyen Orient.




 

Il n’est pas question de résumer ici les enseignements et échanges d’une journée entière. Je vous relaterai seulement les quatre rencontres que nous nous eues en anglais, néerlandais et français avec traduction assistée.

 

Le matin Paul de Vos nous a introduits en français l’histoire coloniale du Moyen Orient., en rappelant trois étapes successives et quelque peu répétitives malgré des contextes tout différents de cette région du monde :

L’empire Ottoman qui unit cette région sous le joug, pourrait-on dire de la Turquie.

 

Puis ce fit la colonisation européenne sous l’autorité essentiellement de la Grande Bretagne et de la France.

 

Enfin à notre époque une troisième domination se dessine, celle du néo-colonialisme américain.

 

En suite Marie Debs, communiste Libanaise approfondit ce que Paul nous avait introduit en nous rappelant les grandes lignes de l’histoire du Moyen Orient de 1458 à nos jours. Comment est-on passé de l’Empire Ottoman aux forces colonialistes anglaises et françaises. Quels ont été les enjeux et le rôle de la création de l’état d’Israël en Palestine ?  Comment les révolutions nationalistes arabes (entre 1952 et 1958) ont fait obstacle au nouveau colonialisme ? Quels sont les origines du projet du « Nouveau Moyen Orient » ?

 
 

Après un excellent repas et la commémoration, je crois, du poète Palestinien Darwich récemment disparu, nous avons repris le forum à 15 heures avec Ludo De Brabander qui nous a parlé  de l’Europe et de l’Otan au Moyen Orient.

Il nous a détaillé les liens politiques et économiques entre L'Europe et le Moyen Orient –ainsi que la place qu’y joue Israël. Les USA  voudraient bien entraîner les européens dans leur politique de domination du Moyen Orient. Malgré des différences indiscutables, moins ces deux dernières années, il semble que l’Europe aujourd’hui peine à faire entendre une voix vraiment indépendante des américains dans cette régions du monde.
L’OTAN créé au départ pour défendre les pays européens est devenu peu à peu une force d’intervention un peu partout dans le monde souvent en fonction des impératifs de la politique nord-américaine.

 

 

Enfin Marie Debs nous fit dans l’après quatre heures la situation actuelle du Liban en nous rappelant la naissance du Liban moderne en deux temps à partir de 1860 puis une seconde phase à partir de 1920.

Elle rappelle les nombreux massacres confessionnels qui permirent une intervention des européens et engendra le régime des deux caïmacamats ou division de Liban en deux régions.

 

Le Liban après une longue période sous mandat français finit par obtenir son indépendance en 1943 mais une sorte de constitution non écrite divisa le pouvoir sur une base confessionnelle qui laissait toutefois aux maronites chrétiens l’essentiel du pouvoir tout en laissant aux anciens colonisateurs l’occasion d’intervenir au cas où cette constitution non écrite serait violée.

 

Dans leur projet de nouveau Moyen Orient,  visant un morcellement accéléré des états issus de la colonisation anglaise ou française pout mieux dominer ces nouveaux états, le nouveau Liban rêvé par Washington, deviendrait  trois minuscules cantons confessionnels  face sans doute à un grand Israël faisant fi des Palestiniens.

Marie Debs ne désespère pas d’un  autre avenir pour le Liban sur une voie de rassemblement de tous ceux qui refusent la guerre civile par la formation d’un gouvernement de transition regroupant toutes les forces politiques du pays y compris les forces de gauche un peu affaiblies aujourd’hui par rapport à leur influence passée mais qui sont indispensable pour sortir du confessionnalisme funeste qui paralyse la vie politique de ce beau pays..

 


Demain le forum continue et je vous en reparlerai.




Pour le PTB   www.ptb.be (option langage en haut à droite) 


Yvan Balchoy
balchoyyvan13@hotmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article