Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Il y a quelques mois sous la pression des Américains, de plusieurs pays d'Europe et bien entendu de l'organisation néocolonialiste de l'OTAN, a été créé à l'encontre des lois internationales un état sécessionniste de la Serbie, le Kossovo dirigé d'ailleurs  entre autres par des dirigeants coupables de crimes de guerre qui auraient eux aussi leur place devant le  tribunal international de la Haie pour la Yougoslavie.

 C'était là la fin d'un processus né en partie des revanchards plus ou moins nostalgiques du III ème Raich qui poussèrent d'abord la Croatie, ancien allié d'Hitler, à se séparer de la Yougoslavie. Ce dépecage d'un état unifié d'une main de fer par Tito, un grand précurseur de l'Europe allait se poursuivre des années sous l'impulsion de nationalismes antagonistes "yougoslaves" mais encore de l'Allemagne ainsi que d'autres pays européens.
 Il me semble injuste de faire peser la responsabilité des massacres qui eurent lieu hélas dans tous les camps sur les seuls états ou régions de la Yougoslavie. Tous ceux  qui ont encouragé la  dislocation de ce grand état dépassant tant de nationalismes et de chauvinismes , portent, je le répète, une lourde responsabilité dans ces évènements tragiques.

Dans le conflit actuel entre la Géorgie et deux de ses "provinces" habitées par une population essentiellement russophone et russophile
quasi indépendantes depuis des lustres, les USA et certains états européens adoptent un point de vue tout à fait opposé à celui qu'ils ont choisi en créant l'Etat du Kossovo.  
En Géorgie,  il s'agit d'un état dirigé pour ainsi dire par un citoyen quasi américain,  tout à fait inféodé à l'impérialisme du même nom qui ne rêve que d'installer  l'Otan en son pays aux portes même de la Russie.
 Il est totalement opposé à la sécession des province de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhkasie qui voudraient à tout le moins garder leur large automnomie actuelle et préserver leurs particularités culturelles.
Le président de la Serbie ainsi que le parlement du même état ne veut pas en entendre parler et il a pris l'initiative d'attaquer militairement l'Ossétie du Sud.
Ainsi  ce qui était bon pour les pro-américains du Kossovo est fondamentalement mauvais pour les russophiles de la Géorgie. Ou est la logique et l'honnêteté dans tout ça ?

Le président Géorgien s'est dit qu'avec la "trève Olympique" il pouvait tenter de reconquérir les territoires perdus et que la Russie n'oserait pas réagir.  A-t-il été conseillé par l'équipe Bush ? Nul ne le sait mais ce qui est certain c'est qu'il a perdu son pari et que la Russie a gagné du terrain si je puis dire.

Sarkosy a obtenu des belligérants un cesser-le-feu fragile et un retour très théorique aux positions antérieures. La cessation des combats est une bonne solution  mais à mon avis, quoi que veuille l'administration américaine et les pays revanchards du nord est européen (BALTES ET POLOGNE), il sera quasi impossible à l'avenir à imposer à la Russie un retour des deux républiques russophiles dans le giron de la Géorgie.

On pourrait rapprocher ce qui est arrivé aux USA et à leur président-protégé de la fable de "l'arroseur arrosé." 
Ceux qui poussent à la séparation quand cela les arrange voudraient bien l'empêcher quand il s'agit de leur "colonies" spirituelles comme la Géorgie.  Mais "trop c'est trop" et je crois que cette fois les USA et les pays européens les plus serviles ont perdu.

Il est temps de créer une législation internationale juste et mesurée pour trancher le dilemne entre l'intégrité des états et le droit des peuples et des minorités (qui sont parfois des majorités locales)  à disposer d'eux-mêmes.
Ce ne sera pas facile mais j'avoue que l'échec patent de la diplomatie agressiste des impérialistes américains ne me déplait pas.


A ce propos je vous conseille de lire l'excellent rapport provenant de Géorgiens pacifiques dont il est question dans le site internet du ptb.  www.ptb.be


Yvan Balchoy
balchoyyvan13@hotmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article