Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 



Dans sa déclaration gouvernementale, la Belgique s'est engagée à trouver des critères pour l'octroi de papier aux nombreux étrangers présents sur notre sol parfois depuis longtemps, travaillant souvent hélas au "noir" et  pour beaucoup d'entre eux, très bien ancrés dans nos villes ou villages

Je vous en ai déjà parlé,  (voir mon article du 27 juin)  depuis plus de 56 jours, 150  jeunes et moins jeunes, femmes et hommes venus d'un peu partout dans le monde, sans papier auxquels s'étaient joint au moins deux avec papier faisaient la grève de la faim. Il a fallu bien des jours pour que le gouvernement conscient de la dégradation de leur état leur offre d'abord une carte de séjour provisoire de trois mois qu'ils ont refusé unanimement.




La présence d'enfants dans des centre de rétention qui sont des prisons "honteuses" est scandaleuse et contredit l'adhésion de la Belgique à la charte des droits de l'enfant. Il est vrai que l'Europe du Profit que représente la CEE loin de condamner cette pratique honteuse vient de la consolider, prouvant ainsi son caractère très peu démocratique.




Après le refus de l'octroi de papiers pour trois mois, rapidement le sinistre Office des étrangers (pendant belge de l'ignoble ministère des expulsion de Monsieur Hortefeu en France) s'est trouvé devant un dilemme tragique pour lui. Laisser se prolonger la Grève qui allait inévitablement et à très court terme aboutir à des handicaps irréversibles ou pire encore  pour les grévistes, soutenus par des personnes de plus en plus nombreuses, de plus en plus critiques vis à vis de la politique en la matière du gouvernement.






En fin de compte hier un accord a eu lieu entre les grèvistes et les représentants du gouvernement sur la base de l'octroi d'un permis de séjour d'une durée de neuf mois (au lieu des douze réclamés) avec possibilité de travailler légalement et ainsi, de pouvoir répondre positivement dans quelques mois aux critères objectifs préconisés dans la Déclaration gouvernementale si toutefois ce gouvernement tient sa parole, ce qui n'est pas assuré à 100%.


Aujourd'hui, dans l'Église, qui va retrouver peu à peu son atmosphère "endormie" j'ai vu de nombreux jeunes joyeux et étudiant avec soin les papiers qui leurs précisent les démarches à faire.

J'ai été très ému en voyant deux jeunes d'environ 20 ans se prosterner dans un transept de l'église, sans doute dans la direction de La Mecque pour prier le tout Puissant.

J'ai eu aussi l'occasion de parler longuement à un Algérien d'une bonne trentaine d'années, en Belgique de façon continue depuis ses six ans et qui n'a pas pu jusqu'à présent sortir de l'illégalité sinon cette fois en mettant sa vie en jeu.


Cet après-midi en encodant mes ouvrages pour la bibliothèque marxiste de l'inem (institut des études marxistes) je suis tombé sur un compte-rendu détaillé d'anciennes grèves de sans papier à Bruxelles, y compris dans la même église du Béguinage qui ont eu lieu dans les années 70 dans un contexte gouvernemental et policier très différent de celui d'aujourd'hui. Je vous en parlerai demain .


Yvan Balchoy
balchoyyvan13@hotmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article