Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Ce matin sur la RTBF (radio publique francophone), l'ex-président du PSC, parti avec armes et bagages au parti de la "liberté du fric", toujours parti libéral malgré les circonvolutions successives de son appellation, a voulu justifier la loi  honteuse ou le décret  repoussant du parlement européen suivant servilement une commission vendue au libéralisme le plus sauvage par Barroso.

A écouter, monsieur Depretz, capable, on l'a vu dans le passé, de dire mille bêtises plus qu'à son tour, il faut presque se réjouir de l'acceptation de ce décret puisqu'il met fin à des situations infiniment plus graves que ce qu'il propose à propos des sans papier.

Genre d'argument à mon avis stupide. Il y a progrès puisqu'au lieu de pouvoir détenir des mineurs de façon indéterminée dans ces centre de rétention-prison, on ne pourra plus le faire que 24H - mais non bien sûr ce serait croire au Père Noël : 18 mois soit 1 an et demi !!!.


et si un tribunal devait statuer en la matière ce devrait-être pour condamner tous les SALAUDS, ministre Mais mettre un mineur en prison ne fût-ce que 24h c'est violer les droits de l'enfant commandant lâchement, député votant  servilement, gardiens exécutant aveuglément, qui privent de liberté des innocents de surcroît mineurs.


Avec de tels raisonnements, si un gouvernement de l'Union créait des camps de concentration excluant tout forme d'extermination mais rien de plus, on pourrait parler de progrès substantiel et même d'humanisation des camps de la mort.


Non, tout  ou presque tout est faux et à rejeter dans ce décret qui viole allègrement les principes les plus sacrés du droit humain et même puisqu'ils s'en réclament à tort si souvent des principes qui devraient être ceux d'une civilisation évangélique (je préfère évangélique à chrétienne parce que ce dernier mot a perdu tout son idéal.)
 N'oublions pas que cette Europe chrétienne que les Barroso, Deprez et consorts mettent parfois en avant a brûlé des gens en Espagne  au moyen-âge  simplement parce qu'ils voulaient sincèrement réformer l'Église ou des femmes simplement parce qu'elles étaient soupçonnées de sorcellerie à cause de leurs physique (rousse, albinos) ou de leurs moeurs. Et pourtant ces ecclésiastiques, bien peints par Jérôme Bosh dans son jugement dernier vivaient souvent une vie scandaleuse.


Non il faut détruire l'Europe qui se construit actuellement non pour revenir aux nationalismes désuets  et dépassés mais pour créer à la place une Europe de solidarité non seulement intérieure mais au niveau de la planète. Un monde plus juste de New York à New Delhi, de Stockholm à Bogota et à Kinshasa sera un monde avec infiniment moins d'émigrés pour raisons économiques (qui sont des raisons tout à fait légitimes, personne n'étant obliger à végéter dans son pays à cause de la politique générale du monde) ou politiques.
Ce n'est pas moins d'un % ou à peine plus que nous devons consacrer à la libération du Tiers Monde mais  au moins 5 à 10 % de notre richesse souvent d'ailleurs volée à ces peuples que nous opprimons et voulons rejeter loin de nous  par cette loi scélérate  n'en déplaise à Monsieur Gérard Depretz et à  beaucoup d'élus européens en particulier dans ce parti PPE qui trahit sans vergogne l'Evangile de Jésus-Christ qu'il prétend servir !


Yvan Balchoy
balchoyyvan13@hotmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article