Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

J'ai été très choqué, il y a environ une semaine de voir la salle entière d'un tribunal wallon  applaudir avec force l'acquittement de quelques gardiens de prison poursuivis pour avoir "calmé" un prisonnier en rebellion  d'une façon telle qu'il était resté mort sur le sol.
J'imagine bien que la personne en rébellion n'était pas un enfant de choeur mais se mettant à trois ou quatre pour en venir à bout, encore faut-il savoir doser ses forces et sa violence car vaincre à quatre contre un n'est pas nécessairement un titre de gloire.
Bien entendu on parle d'arrêt de coeur comme si toute mort ne se définissait pas ainsi mais  c'est ce qui est arrivé à Sémira Adamu, lors de son expulsion,  ce qui arrive souvent à des sans papier ou réfugiés refoulés du pays par la force publique.  
Dans le cas présent, il semble bien que la personne décédée était vraiment un délinquant, j'ose espérer, pas un malade mental comme il y en a trop dans nos geôles, mais, pour autant que je le sache, la peine de prison signifie essentiellement une privation de liberté. Elle n'inclut nullement, humiliation, entassement malsain dans des cellules transformées souvent en toilettes.

Pour toutes ces raisons j'estime autant en Belgique comme en France que  du Ministre responsable jusqu'au simple gardien il y a  à ce propos une responsabilité et un délit d'autant plus important que la personne est élevée en grade.


Dans le cas dont je parle les gardiens étaient persuadés d'avoir purement et simplement appliqués le code de procédure prévu dans des cas similaires. Mais la peine de mort   n'existe plus en Belgique,et il est inconcevable de penser que l'assaut de ces trois ou quatre hommes contre une seule personne même déchaînée n'avait d'autre issue que que de priver de vie , bien sûr sans le vouloir, ce délinquant comme ce fut le cas pour l'innocente Semira Adamu.

Personnellement, je trouve que la juge en l'occurrence n'a pas rendu un acte de justice pour des raisons que j'ignore et je préfère être à ma place qu'à la sienne.
De toute façon les applaudissements dans un tribunal qui ponctuent un acquittement après mort d'homme causée d'une façon ou d'une autre par les prévenus laissent apparaître  à mon avis le peu d'estime qu'ont les "matons" des personnes qu'ils ont pour mission certes de garder en prison mais en respectant leurs droits humains fondamentaux ce qui est souvent quasiment impossible (sans que ce soit uniquement  leur faute) dans le cas des prisons belges.

Le fait est là inéluctable : un homme est mort sous des coups et les responsables possibles decette mort violente sont ainsi  presqu'encouragés à persévérer dans la violence par un tel arrêt.

 Pour ma part, si j'étais gardien de prison, ce qu'à Dieu ne plaise, je ne serais pas fier de ce qui s'est passé dans un tribunal wallon.
 



Yvan Balchoy
balchoyyvan13@hotmail.com
http://www.poete-action.ultim-blog.com
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sandrine 25/05/2008 09:05

Bonjour YvanLa vie a-t-elle encore une valeur lorsqu'il s'agit d'un sans papiers? Il y a peu, http://www.bakchich.info/article3896.html et puis tant et tant..... chaque jour, France, Belgique, les incohérences se suivent, de partout, dans chaque pays, c'est vraiment d'une tristesse infinie.Merci, à bientôt