Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Vous le savez, je ne suis en rien partisans de l'équidistance entre la Cause¨Palestinienne celle des victimes et la Cause Sioniste que je considère comme impérialiste.

Pourtant Dimanche 11 mai pour sa 333 ème émission, si je me rappelle bien, l'émission "Riposte" s'est centré sur le 60 ème anniversaire de la création de l'Etat d'Israël qui est en même temps celui de la Nakhba pour les Palestiniens.
Excusez-moi de ne pouvoir vous donner le nom du journaliste qui anime cette émission mais j'ai beaucoup apprécié sa manière de faire et ... parfois de laisser faire et s'exprimer des intervenants qui représentaient bien les protagonistes de ce conflit.

Parmi eux, je veux citer Elias Sambar, membre éminent du parti palestinien Fatah et l'ambassadeur d'Israel David Shek dont j'ai apprécié l'ouverture d'esprit au regard de sa fonction dans l'Etat hébreu.

En regard sur la RTBF belge un reportage sur la fête sioniste au Heysel, j'avais été un peu choqué du discours triomphaliste sans beaucoup de nuances de Monsieur Elias Barnabi souvent considéré comme un israélien modéré mais qui ne le fut nullement devant une assemblée gonflée à bloc c'est vrai pour la cause palestinienne.

Dueant cette émission, il fut question certes des griefs de part de d'autre des intervenant mais bien plus des moyens de mettre fin à ce conflit interminable.

L'ambassadeur d'Israël et le représentant du Fatah, qui ont participé déjà à plusieurs conférences de paix, se connaîssaient manifestement et même s'apprécient, je pense.

Monsieur Sambar, intransigeant certes sur les droits fondamentaux du peuple Palestinien m'a semblé pourtant un peu pragmatique, sévère vis à vis de la rébellion armée du Hamas, qui, selon lui, lui a enlevé la légitimité issue des élections mais j'ai cru comprendre un moment à tort ou à raison qu'il est prêt accepter un état Palestinien modeste en faisant allusion à la petitesse du Liban par exemple .

Quant à David Shek, aussi sympathique que son correspondant arabe, il s'est dit partisan résolu d'un état Palestinien. Il refuse de considérer la situation bloquée actuelle de par la dispersion des colonies comme un obstacle irrémédiable à la création d'une Palestine viable et en donne pour preuve Gaza qui il y a quelques mois était à 20 % hébreu et est aujourd'hui à 100 % arabe.

Il a plusieurs fois évoqué son désir à la fois de léguer à ses enfants un Israël prospère et sûr, sans rockets bien sûr et sa conviction que demain Palestine libre et Israël pourront être deux états vivant côte à côte en s'enrichissant chacun l'un par l'autre.


Je trouve qu'en ayany nommé à Paris un ambassadeur de qualité comme David Shek, le gouvernement Israélien

(à suivre)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sandrine 14/05/2008 15:43

Ah, un peu de baume au coeur, oui Yvan, il y a encore des personnes, "humaines" mais qu'il est bon de les entendre s'exprimer sur des sujets aussi délicats. Enfin, ils existent!Bonne journée....