Catégories

Publié par BALCHOY

En traitant de "con" un opposant  quelque peu virulant, c'est vrai, le président semble donner raison au jugement du journal  "el pais " sur son état mental.
De plus en s 'opposant à une partie des décisions du conseil constitutionnel , il viole la constitution dont il est sensé être le garant avec des arguments populistes de bas étage.On n'est loin de ce qu'il préconise à juste titre  comme valeurs essentielles de l'enseignement primaire
 Non à la justice-vengeance de Mme Dati.
S 'il s'agit de traiter la personne humaine comme la nature , abattons des groupes d 'hommes suspects comme un troupeau de bovins et si le taux de recidive des condamnés sexuels est par exemple  de 15 % cela signifie que 85 % qui ont purgé leur peine et ne commetteront plus jamais de délit sexuel risquent de moisir peut-être à vie  (voir la qualité des expertises à Outreau ) dans des  hôpitaux prisons. 
C est le président qu 'il faudrait démissionner ou à tout le moins traiter son ego défaillant . Trop, c 'est trop ,il est temps que l'U.M.P.choisisse entre être un parti responsable ou une caisse enregistreuse des caprices d'un homme et indifférente au Droit. L 'honneur de la France est en jeu !
  


Yvan Balchoy
balchoy@belgacom.net

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article