Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Poète : Guillaume Apollinaire (1880-1918) Recueil : Alcools (1913). Le pré est vénéneux mais joli en automne Les vaches y paissant Lentement s'empoisonnent Les colchiques couleur de cerne et de lilas Y fleurit tes yeux sont comme cette fleur-là Violâtres...

LA NOUVELLE CLEMENTINE LETTRE I Henriette à Emilie. que sont devenus, mon Emilie, ces jours heureux que nous avons passés au couvent? Où sont les jeux de notre enfance, nos plaisirs purs, notre joie franche, et le charme qui accompagnoit ces premieres...

Ce matin hivernal et quelque peu glacial j'ai pris ma voiture en quête d'un brin de nature quand soudain dans la boîte à gants ta cassette m'a paru un remède épatant pour fuir mes soucis et apaiser mes ennuis Face au parc de ma cité des canards diversement...

Six heures du matin Je déserre le frein le sol est humide Les rues sont vides les rares passants tout pâles Le ciel est gris sale Le parking est glacial Je ne suis pas encore là que je me sens tout las. Les couloirs sont déserts Mon bureau manque d'air...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>