Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

 
GEORGE SAND DANS  L'EMISSION : "SECRETS D'HISTOIRE"

Présentée par Stéphane Bern, la vie de cette femme extraordinaire autant qu'insolite qui représentait à son époque ce qu'un de ses contemporains écrivain une sorte de troisième sexe.

Quand au terme de ses amours tumultueuses avec Musset, avec qui elle nous a laissé une correspondance émouvante, elle coupe ses cheveux, ce geste sacrificateur ouvre un nouveau chapitre dans l'histoire de cette femme si passionnée par les musiciens dont Chopin.

Elle avoue qu'elle aurait voulue être une compositrice, même si le musicien Litz admirait son talent d'auditrice.

Le jeune musicien polonais Chopin la rencontre, si elle tombe immédiatement amoureuse, lui dans sa famille commence par la décrire antipathique mais les deux amants se retrouvent vite à Majorque.

Là elle trouve son rôle d'amante et de mère de famille parlant occasionnellement des trois enfants les siens et Chopin qui remplissent sa vie.

Chopin tombe malade durant l'hiver inhospitalier même dans cette île méditerranéenne.

Accueilli pendant huit ans à Nohans, domaine familiale de George, Chopin y trouve le bonheur et l'inspiration.

Leur couple évolue vers une certaine amitié ;

Solange très proche de son fils se rapproche insensiblement de Chopin qui finira par la quitter n'acceptant pas cette préférence excessive.

L'écrivain est scandalisée par l'abime social qui sépare les riches souvent oisifs et le peuple des travailleurs. Elle se sent "communiste" sans donner à ce mot le sens qu'il prendra un siècle plus tard.

Georges Sand prend parti dans ce conflit social et s'écrie :

Je suis la fille d'un patricien et d'une bohémienne et je serai avec les bohémiens contre les rois

En 1848 ce peuple se révolte et le poète Lamartine devient Président de la République.

Dans sa "Cause du peuple" elle prend parti pour cette nouvelle république qui abolit l'esclavage et défend le suffrage universel.

Déçu par ce gouvernement d'homme littéraires, le peuple se révolte à nouveau et de nombreux massacres ont lieu.

Georges Sand s'écrie : "Je ne crois plus à une république qui tue ses prolétaires".

Quand un descendant de Napoléon se proclame Empereur, elle ne quitte pas la France comme Hugo ,mais lors de la Commune elle refuse de se joindre à ceux qu'elle considère comme terroristes.

Surnommée la bonne Dame de Nohant, toujours aussi proche de son fils qu'elle adore, elle est considérée comme une impératrice des lettres

Proche d'un ouvrier graveur, Maurice Manceau, devenu son amant elle se sent heureuse d'être devenue " sa dame de cœur"..

Mais Georges Sand , contrarié par son fils, le suit. Ils meurt bientôt lui aussi de tuberculose

Très attachée à sa cuisine, elle considère que faire de belle confiture est aussi important qu'écrire une beau libre. Elle devient une merveilleuse grand-mère pour ses petites filles, elle raconte et écrit des contes avec l'avis de ses petits enfant

Elle meurt en soupirant face à une fenêtre donnant sur le jardin : "Laissez verdure" comme pour saluer cette nature qui l'a tant émerveillée et à laquelle elle retourne.

Comme Stéphane Berne le rappelle dans cette émission qui nous fait aimer l'histoire, la vie de gorges Sans est un magnifique hymne à la LIBERTE.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article