Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JACQUES ALLARD

Le pape François a de nouveau mis en garde contre l'imminence d'une guerre mondiale, qui, selon lui, a été "provoquée" et pourrait conduire à une "escalade nucléaire".

Le pape a réitéré ses précédentes mises en garde contre une guerre mondiale jeudi lors d'une audience avec les pontificaux, des prêtres de l'Église catholique qui représentent la papauté dans les nations étrangères du monde entier, rapporte le New York Post.

"La tempête de la pandémie de COVID-19 a soumis notre vie quotidienne et nos activités pastorales à diverses restrictions", a déclaré le pape. "Maintenant, le pire semble être passé, et Dieu merci, nous pouvons nous retrouver.

"Mais malheureusement, l'Europe et le monde entier sont en proie à une guerre d'une gravité particulière, en termes de violation du droit international, de risques d'escalade nucléaire et de graves conséquences économiques et sociales", a ajouté le pape François. "C'est une troisième guerre mondiale "fragmentaire", dont vous êtes les témoins dans les lieux où vous exercez votre mission."

Le pape a déjà mis en garde contre une troisième guerre mondiale en juin, lors d'un discours dans lequel il a déclaré qu'il pensait qu'elle avait déjà commencé :

"Il y a quelques années, il m'est venu à l'esprit de dire que nous vivons une troisième guerre mondiale qui se déroule petit à petit", a déclaré le pape à La Civilta Cattolica en juin. "Aujourd'hui, pour moi, la troisième guerre mondiale a été déclarée."

Le pape a souligné avec insistance que la guerre avait été "provoquée ou non empêchée", et qu'il y avait "un intérêt à tester et à vendre des armes".

Le pape a rejeté la responsabilité de la guerre sur les fabricants et les marchands d'armes, qui, selon lui, sont "heureux de voir leurs produits testés dans un conflit".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article