Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JACQUES ALLARD

Les preuves que le missile du massacre de la gare de Kramatorsk n'est pas  russe mais ukrainien - Ça n'empêche pas Nicolas

Donbass : il a suffi d'une vidéo au JT de France 2 dimanche soir 3 juillet, pour réduire à zéro les mensonges diffusés par les Occidentaux sur l'agression des méchants russes contre le Donbass.

En effet, un journaliste français présent sur place à Lissytchansk, à l'arrivée victorieuse des forces russes, nous a décrit la joie de la population libérée. Jeunes, vieux, en famille, tous remerciaient les soldats russes, considérés comme des héros.

Ainsi, s'écroule la montagne de mensonges, accumulées par  l'information officielle mensongère d'une invasion des troupes de Moscou en territoire ukrainien.

Poutine l'avait annoncé : l'objectif de ses troupes était de libérer le Donbass de la terreur instituée par les autorités de Kiev depuis 2014


Certes, durant ces huit ans de reconquête militaire, les Ukrainiens - et parmi eux, le bataillon néo-nazi Azov - ont transformé les mines, les complexes industriels  en de fortins renforcés, constituant une véritable ligne fortifiée , dont dès avant le conflit les images occidentales et leurs commentaires nous annonçaient imprenables...

C'est ce qui explique les délais nécessaires à leur libération par l'armée russe.

Ainsi l'oublast de Lougansk est aujourd'hui totalement libéré. Après celui de Donetsk.

Saluons la libération  de ces territoires à la grande joie de leur population !

JEAN LEVY

Tag(s) : #Donbass libéré
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article