Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

 
L'assassin presume

L'assassin presume

 

Quand cette organisation criminelle sera-t-elle traduite devant un tribunal international ?

Et son propagandiste aussi criminel traduit  lui aussi devant un tribunal international ! (YB)

(Sur ce blog en 2019)

/ SUR CE BLOG EN DECEMBRE 2012

 

 

 

 

    Basé sur une interprétation litigieuse d'un acte très ancien de la Constitution américaine, la possibilité pour presque chaque américain de posséder une ou plusieurs armes à feu est défendue farouchement par la N.R.A., une association qui mérite l'appellation de criminelle puisqu'elle rend possible des massacres de plus en plus nombreux.

 

            Charlton Heston, un responsable de cette organisation, a déclaré que les amendements à la Constitution étaient « gravés  dans la même taille de caractère et dans le même bloc de marbre » que les Dix commandements et que « le deuxième amendement était peut-être le plus crucial, puisque c’était le seul à être sérieusement remis en question ».

Le parti Républicain, avec, entre autres,  le Président menteur et criminel Bush appuyé par  cette organisation, véritable lobby des armes défend naturellement le droit des Américains à être armés.

 

Les démocrates sont plus divisés sur la question, mais la molle attitude d'Obama à ce sujet face à son adversaire républicain avant son investiture n'est pas de nature à libérer les USA de l'influence pernicieuse de cette organisation sans laquelle beaucoup de massacres comme celui qui vient d'endeuiller le Connecticut n'auraient sans doute pas eu lieu.

 

Les propos d'Obama à ce sujet  montrent un homme sincèrement ému, il veut une réflexion significative devant un tel évènement, mais ses larmes risquent de n'être jamais que des larmes de crocodile tant que la Présidence, la Chambre des représentants, le Sénat et les responsables chacun des états américains ne s'uniront pas pour combattre ce fléau social.

Je trouve que nos chefs d'états européens ne devraient pas seulement se limiter à présenter leurs condoléances au peuple américain mais protester au nom de tous ces jeunes et moins jeunes assassinés grâce à  une loi qui viole fondamentalement les droits humains.

 

 

 

 

 

 

Pour mieux comprendre la perversité de la NRA, lisez ce poème qui tente d'aligner l'amendement qui traite des armes à feu dans la constitution américaine sur les tables de la loi de MoÎse
 

 

"« Oui je suis fier de l’annoncr
Je suis la NRA
Née en Amérique
Et c’est là que je compte bien rester.
Oui je suis la NRA
Demandez-moi pourquoi, et je dirai
C’est une liberté divine
Un droit divin
Un devoir divin…
ET QUI MERITE QUE L’ON LUTTE.
Je suis la NRA
Je suis la NRA. »

 


Un texte qui en dit long sur le pitoyable état religieux des Etats-Unis où Dieu et le dollar sont bien inscrits sur les billets de banque mais où aussi la peine moyennageuse de mort reste en vigueur.
Il est grand temps de dissoudre une association aussi nuisible socialement et éthiquement que la NRA et je trouverais normal que ses responsables répondent de leurs actes devant un tribunal pour leurs responsabilités indirectes certes mais probables dans de nombreux crimes aux USA

     Je veux terminer sur une note combien positive : ce témoignage d'un père qui a perdu sa petite fille, Emilie, je crois, une petite fille adorable et  qui au-delà de sa peine et de celle de son épouse s'associe à celle de tous les parents meurtris  incluant même dans son deui, au nom sans doute de son amour pour la vie,  le meurtrier même de son propre enfant, victime peut-être d'une forme grave d'autisme.

 

Monsieur je m'incline devant votre grandeur d'âme et votre générosité. Quel exemple pour nous tous !

Publié par YVAN BALCHOY

LETTRE OUVERTE A UN PRESIDENT DONT LES LARMES RISQUENT DE S'APPARENTER A CELLES DES CROCODILES ?

MONSIEUR TRUMP,

Hier, dans votre pays, un massacre de plus, de trop bien sûr,  s'est ajouté à la multitude d’assassinats d'innocents, quand il ne s'agit pas de meurtres racistes, couverts parfois hélas par une justice et une police  complice et raciste.

Ne protestez pas rappelez vous cet enfant manipulant un revolver en plastique lâchement assassiné par un abruti revêtu  par erreur ??? d'un uniforme de police, et  bon nombre de noirs abattus de sang froid à cause de la couleur de leur peau.

Vous parliez hier comme un pasteur baptiste de la folie de ce jeune criminel. Si tel est votre opinion, il serait indécent de réclamer pour lui la peine de mort car, si vous aviez raison, il nécessiterait d'une cure psychiatrique.

Mais dans votre "sermon" d'hier, à la sincérité duquel je ne crois guère, vous avez oublié la responsabilité effroyable d'une association la NRA dont le but et l’intérêt financier est de vendre à de plus en plus d'américains des armes, des vraies armes capables de tuer des dizaines de personnes en quelques petites minutes avec l'assentiment coupable de la justice actuelle américaine au nom d'une constitution écrite pour avoir le droit de tuer, il y a des siècles,  à sa guise des Indiens, habitants les plus légitimes de ce pays en un temps où l'esclavage rimait aussi avec la proclamation de votre pays comme havre de liberté au moins pour les blancs

J'estime que le PDG de cette société que je ne suis pas seul à trouver criminelle devrait être poursuivi par une justice américaine digne de ce nom, il a moralement au moins du sang sur les mains.

Vous aussi, malgré vos pseudo-mots compatissants, votre silence hier comme celui de vos prédécesseurs dont Obama, peut être considéré comme une lacheté complice de ces actes odieux.Il est temps de rénover de fond en comble cette criminelle société qu'est devenue la NRA.

Mais cette lâcheté ne concerne pas que les tueries se passant en votre pays.
Il suffit de penser au drame Palestinien et aux crimes quotidiens impunis de ce  colonialisme, sur le territoire Palestinien, que je considère comme un authentique terrorisme israélien...


 

Si vous voulez, Monsieur le Président, donner un brin de consolation sinon d'espoir, à tous ceux et tous ceux et toutes celles qui pleurent un être cher, soyez, cette fois,  vraiment courageux, interdisez le commerce des armes sauf aux personnes dont c'est le devoir professionnel, désigne par une vraie justice ;  divisez par mille le nombre et le qualité des armes admises aux USA et vous diviserez par autant si pas plus le nombre de victimes innocentes dont, que vous l'acceptiez ou non, vous portez une part restreinte mais réelle de responsabilité, en protégeant la funeste NRA.

Mieux, vous serez à mes yeux, un des plus grands et plus humains présidents des USA si enfin, en abolissant enfin  aux USA la peine de mort ; vous donnez ainsi un magnifique exemple d'humanité au monde entier qui continue trop souvent à pratiquer cette lâche sentence en suivant votre triste exemple du moment.

Oui, je pleure tous les morts de et par la violence,  dans l'Allemagne fachiste d'Hitler autrefois, et  dans votre pays, au Vietnam rappelez-vous, même ce n'était pas vous, en Irak au Chili...

La vraie civilisation ne va pas de pair avec la mort infligée aux pires, elle les condamne comme des êtres humains, des fils de Dieu pour ;es croyants,  qu'il faut punir sévèrement, c'est sûr, mais en faisant le maximum pour les réhabiliter au termes de leur juste peine sauf s'ils restent dangereux pour la société et méritent donc de rester incarcérés.

Soyez le Président des vrais droits de l'homme, d'une société au maximum sans armes et aussi sans cette pleine de mort, dernière reliquat de la barbarie antique et vous serez, humainement parlant, pour votre pays et pour le monde, le plus grand président des États-Unis d'Amérique.

NOTE D'YVAN BALCHOY (MAI 2005)

Le nouvel meurtre de masse à cet état américain spécialiste des armes à feu et des assassinats légaux spécialités du gouverneur actuel et de ses prédécesseur. Un ETAT terroriste à mess yeux ignoble et inhumain dont les autorités de même que les dirigeants de la sinistre NRA devraient figurer dans la liste des terroriste internationaux à arrêter dès qu'ils mettraient un pas hors des USA.

Tant que les USA maintiendront le droit aux armes pour presque chacun, je ne mettrai pas un pas dans ce pays de sauvage et j'aimerais que la NRA soit mise au ban des nations civilisées.

 

Madame Carolyn D. Meadows présidente de l'organisation terroriste NRA et Monsieur Greg Abott Gouverneur du Texas vous ne valez pas plus que tous ces criminels que vous armez ou que vous executez

 

PAIX AUX VICTIMES INNOCENTES NON SEULEMENT D'UN ADOLESCENT FOU MAIS DE TOUS CEUX QUI VEULENT MAINTENIR CE DEUXIÈME AMENDEMENT MEURTRIER DES USA ET ILS SONT NOMBREUX CES CRIMINELS IMBÉCILES PARFOIS JUSQU’À LA COUR SUPRÊME ET MÊME LA PRESIDENCE .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article