Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

08-05-22- A DEFAUT DE RECONNAISSANCE-PARDON POUR UN MASSACRE QUI LUI AUSSI FUT TOUT SAUF UNE "BAGATELLE", L'ASSASSINAT DE DIZAINES DE MILLIERS D'ALGERIENS EN QUÊTE AUSSI DE LIBERTE (GWENDOLINE TAFFIN))

Gwendoline Taffin
Favoris  · osoeSnh1img5hi6i2i4m17 2i  ·
A DEFAUT DE RECONNAISSANCE.... PARDON
Aujourd´hui dans ma petite ville de province, ils étaient tous réunnis pour se souvenir d´un jour de libération, pour se rappeler tous ces jeunes qui sont morts, pour la patrie, pour la liberté que sais je... Je sais que dans cette petite ville on y arrivait durant la seconde guerre mondiale par un chemin de cadavres disséminés par les nazis pour décourager les résistants... Mais pour ce jour mémorable de 1945 , je ne peux ajouter à mon silence de respect, celui que la France doit au peuple algérien....alors que des tirailleurs s´appretaient à rentrer chez eux, ils ne savaient pas que chez eux, on massacrait leur peuple pour avoir le culot de demander ce pour quoi s´étaient battus les combattants en France: la souveraineté du peuple français , la souveraineté DES PEUPLES.... Ils semble qu´entre 45000 et 60000 CIVILS ALGÉRIENS furent massacrés dans le plus grand secret....quelques années plus tard, venus de France, crevaient des appelés, qui ne savaient pas de quel drame sortaient ceux qu´ils étaient sensés combattre.... Les consciences s´éveillèrent, on ne saura jamais au grand jamais, combien de soldats français auront désertés, ne comprenant pas comment on pouvait tuer des gens qui ne réclamaient qu´une souveraineté bien méritée.... eux qui avaient déjà connus l´horreur du nazsime, pour le même  combat.... Nous ne saurons jamais non plus combien d´appelés français se seront suicidés , revenus indemne d´un combat inégal et ilégal oú les crimes de guerre et les crimes contre l´humanité se succédaient... combien de fusiller pour refuser de tuer.... Restent les salauds, les criminels , les nostalgiques de l´Algérie soumise, et un DEVOIR DE MÉMOIRE, alors une minute de silence pour tous ces morts de ces guerres qui ne sont pas notre.... et de la part de ma patrie, à défaut de reconnaissance, un PARDON....

 

 

NOTE D'YVAN BALCHOY

 

Monsieur Macron, président actuel de la République française est bien au courant. Il a tenu, par le passé,  des propos extrêmement durs sur le colonialisme français en Algérie.

Dans sa commémoration à propos du 8 mai 1945, jour indiscutablement de liberté pour la France, dira-t-il un mot, même un tout petit mot sur la tragédie injuste qui subit à la même époque le peuple Algérien du fait ce ce même peuple français libéré mais non libérateur.

Ce matin sur Europe 1, Gabrielle Clusel a osé, une fois de trop, condamner en termes identiques l'extrême droite qui fut reine sous Vichy et l'extrême gauche qui fut coeur battant de notre courageuse  Résistance française. IGNOBLE !

D'une façon aussi infondée  ce média spécialiste de fake-news d'extrême injustice a mis sur le même pied les 26 millions de soviétiques, pas tous russes bien sûrs, assassinés par la nazisme et  d'autres prétendus millions inventés par les auteurs du mensonger "Livre noir du communisme" écrits par des larbins du capitalisme yankee.

Je rappelle que Le communisme n'a pas exécuté sur la chaise électrique les époux Rosenberg et que Soljenitsyne, Sacharov et tant d'autres rebelles au communisme, en fin de captivité, n'ont pas été assassinés comme Saddam Husseim et Moammar Kadhafi, victimes tous deux de vrais criminels de guerre,  mais  qu'ils furent remis en liberté et expulsés puis sont devenus millionnaires au pays du dieu dollar.

Soucieux de justice sociale, je serais honteux de trouver quoi que ce soit de bon à cet autre extrême qui prône  ce pseudo-élitisme non de l'honneur mais de l'argent et a sali la laïcité en en offrant un nouvel étendard du racisme.

EUROPE 1, comme LCI,sert de refuge à ces prétendues "valeurs actuelles" et ce n'est pas un hasard si un ancien dirigeant de ce groupuscule d'extrême droite est devenu, sans abjurer vraiment ses erreurs,  chef journaliste de je ne sais quel média épris de l'inégalité comptable entre les hommes, tout le contraire de ce que nous a révélé l'Homme-Dieu de Nazareth.

 

Yvan Balchoy

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article