Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

02-04-22- LES COMPARATEURS D'ENERGIE; A UTILISER AVEC BEAUCOUP DE PRECAUTIONS !

 

 

Yvan Balchoy

Voici ce qui m'est arrivé. Depuis des années, je payais plus ou moins 100 euros pour le gaz et l'électricité et j'étais presque toujours remboursé lors du calcul annuel, au pire 50 euros à payer.

Malheureusement je n'ai jamais été dans un contrat à prix fixe

Donc 50 euros maxi à payer.

J'ai choisi alors un comparateur en août 21 qui m'a proposé, presque promis de m'en tirer chez MEGA avec 40 euros gaz et électricité compris. Je suis passé chez eux sans facture de régularisation significative. Finalement on s'est mis d'accord pour 120 euros par mois pour les deux énergies et ils ont été réglo !

Début mars, relevé des compteurs sur 8 mois. (de juillet à mars)

J'ai 1200 M3 de gaz et 1828 Kw electricité ce qui correspond à mon historique.

Sauf que ma première facture reçue le gaz représente cette fois 1900 euros et qu'avec mes avances gaz d'environ 500 euros, il me reste à payer 1411 euros et qu'on me propose un acompte mensuel pour le gaz de 270 euros par mois. En fait au tel un conseiller m'a alors parlé d'un acompte groupé mensuel de 500 euros qui serait moyen en Belgique avec des prix mobiles bien sûr ce qui nous arrivera à tous bientôt !

Heureusement j'ai trouve finalement chez MEGA un conseiller compréhensif et mon acompte gaz est passé à 200 euros par mois.

J'attends encore l'électricité.

Méfiez vous donc des comparateurs qui conseillent mais ne paient pas.

Bien sûr, je sais que les circonstances ont changé mais dans mon cas ils m'ont donné un mauvais conseil.

Ce que je trouve anormal, c'est que le gaz qu'on me livre actuellement a coûté une bagatelle à la Belgique, il y a plusieurs mois et que je le paie au prix fort d'aujourd'hui alors qu'il ne sera livré que dans quelques mois.

La France a décidé de n'augmenter que de 4% le gaz en partant du prix payé du gaz livré aujourd'hui. Dans ce cas précis un gouvernement que pourtant je n'apprécie guère, c'est vrai à la veille d'élections, a fait un geste positif.

En Belgique où une écologie seulement punitive paralyse tout geste envers les consommateurs même dans une situation catastrophique pour eux, les gestes du gouvernement ont été plus que timides.

Une baisse temporaire de TVA, une TVA qui a rempli les caisses de l'Etat. J'attends toujours l'aumône de 100 euros promise.

Évidemment l'augmentation de l'énergie n'est pas perçue de même par un ministre à plus de 10 000 euros par mois ou un député à 6000 euros !

Mon cas ne sera pas unique et nous devrons ne pas l'oublier.

YVAN BALCHOY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article