Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

09-02-22- AU LIEU D'AIDER EFFICACEMENT NOS VICTIMES D'INONDATION, MONSIEUR MAGNETTE PREFERE CALOMNIER LE PTB;  LES GENS SAVENT DISTINGUER L'AIDE REELLE DU PTB ET LA FRIME DU PS
 
Aujourd’hui, Paul Magnette a proféré des mensonges dans son interview au magazine néerlandophone Humo. Au sujet de cette interview, je viens d'ailleurs de recevoir un message de Raf, ouvrier de la chimie à Anvers : « Dis Raoul, pourquoi Paul Magnette du PS dit aujourd’hui dans Humo que "le PTB n’a pas aidé autant que vous le pensez avec les inondations" ? Pas plus tard que le week-end dernier, Raf était encore allé sur place avec douze collègues pour démonter des sols et abattre des murs. Dans cette même interview, Magnette affirme… que le PTB distribue des casquettes et des t-shirts, et donne de la soupe en échange d’adresses mail. Qu’est-ce que c’est que ça pour un mensonge ?
Comment le PS ose-t-il attaquer gratuitement les trois mille bénévoles de nos SolidariTeams qui sont allés prêter main forte à Verviers ? Et les centaines de donateurs qui ont déjà récolté 60 000 euros ? Ou les équipes soupe qui ont collecté et distribué douze mille litres de soupe ?
Je veux remercier encore une fois tous les bénévoles qui sont venus aider dans la région de Liège pendant leurs jours de congé. Nous continuerons à organiser la solidarité. Et dans le même temps, nous continuerons à mener l’opposition contre un gouvernement qui abandonne à leur sort les victimes des inondations. Par exemple, avec notre revendication du remboursement total de tous les dégâts par les compagnies d’assurance.
09-02-22- AU LIEU D'AIDER EFFICACEMENT NOS VICTIMES D'INONDATION, MONSIEUR MAGNETTE PREFERE CALOMNIER LE PTB;  LES GENS SAVENT DISTINGUER L'AIDE REELLE DU PTB ET LA FRIME DU PS

Décidément, Monsieur Magnette n'appartient pas à l'ancienne génération du Parti socialiste qui, en rupture avec le capitalisme, oeuvrait pour le bien des petites gens. Aujourd'hui, devant son refus d'alléger le fardeau du peuple en cessant de considérer l'énergie comme un bien quelconque et en ramenant sa TVA à 6,5 %.

Non, c'est pas possible, car ça facherait l'Europe  et ses députés en col blanc !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article