Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Saint Michel Patron de la ville de Bruxelles au sommet de l'Hotel de ville

Saint Michel Patron de la ville de Bruxelles au sommet de l'Hotel de ville

Manneken Pis et Jeanneke Pis également à l'honneur à Bruxelles
Manneken Pis et Jeanneke Pis également à l'honneur à Bruxelles

Manneken Pis et Jeanneke Pis également à l'honneur à Bruxelles

Hier je vous au exprimé le dégoût de cette laïcité triste et étriquée d'un association laïcarde de Vendée contre une statue de l'archange MICHEL situé tout près d'une Église au sein d'une place publique qui offense les yeux et le coeur d'une bande de mange-curé et sans doute aussi mange-iman qui brilllent surtout par son intolérance reconnue par une justice-aux-ordres.

Je voudrais aujourd'hui  chanter mon bonheur chaque fois que je vais à Bruxelles et y admire la grand place et ses environs immédiates d'y retrouver quelques symboles d'une autre laïcité généreuse, parfois un peu contradictoire c'est vrai parce qu'elle regroupe des anti-calottins des calottins comme on dit chez nous en souriant.

Oui a Bruxelles, nous avons au sommet d'un hôtel de ville bien laïc au sens belge du mot une statue de Saint Michel qui remonte à un passé sans doute un peu légende où la foule des bruxellers faisait confiance en cet archange pour terrasser un diable qui s'appelait successivement peste, Philippe II et plus près de nous nazis ou même Boche (pardon U.E.).

Mais à deux pas de ce bel et majestueux archange, les bruxellois qui croient et ceux qui ne croient pas s'assemblent aussi joyeux autour de deux statues représentant Manneken Pis, (petit garçon en train de pisser gaiement) et Jeanneke Pis (petite fille en cours du même exercice dans une rie, c'est vrai, plus modeste.

Vous savez qu'il est de coutume d'habiller ce petit garçon insolent d'uniformes ou d'habit d'associations très diverses, patriotiques religieuses ou anti-calottins sans qu’on en vienne au main mais plutôt dans un grand éclat de rire.

C'est là notre forme de laïcisme des Pays Bas que nous préférons souvent appeler tolérance car si parfois à Leuven la officiellement université catholique et à L'ULB l'université du Libre-Examen qui mangerait, dit-on, du curé on est bien différent mais on est tout d'accord sur la beauté de Saint Michel au sommet de la plus belle place du monde et d'accord aussi sur la truculence de Manneken et Jeanneke qui n’offensent pas les bonnes mœurs mais témoignent de la joie de vivre et de se côtoyer différents, des Bruxellois qui en ce sens ont plus de chance que certains Vendéens? (YB)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article