Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

26-11-21- RÉFUGIÉS : L'INDIGNITÉ DE LA FRANCE, DE L'ANGLETERRE ET DE L'UE, QUI LEUR REFUSENT LE DROIT D'ASILE
26-11-21- RÉFUGIÉS : L'INDIGNITÉ DE LA FRANCE, DE L'ANGLETERRE ET DE L'UE, QUI LEUR REFUSENT LE DROIT D'ASILE

Michel Taupin
1 h  · 
RÉFUGIÉS : L'INDIGNITÉ DE LA FRANCE, DE L'ANGLETERRE ET DE L'UE, QUI LEUR REFUSENT LE DROIT D'ASILE
Plus l'extrême-droite progresse, plus les flux migratoires sont instrumentalisés, plus le rapport à l'humain touche à l'abject. La France Officielle se vautre dans l'ignominie en osant désigner les passeurs comme seuls coupables. 
Ils ne sont pas des migrants, ils sont des réfugiés. 21 d'entre eux viennent de se noyer dans la Manche. Ils tentaient depuis Calais où la France Officielle détruit leurs camps, les éparpille, les pourchasse sous l'insensé prétexte sanitaire, de gagner l'Angleterre avec les moyens du bord en traversant la Manche, comme leurs frères l'ont fait en Méditerranée. Mais comme elle, la Manche est devenue leur cimetière. Le Tunnel leur est strictement interdit.
Ça ne se passe passe pas à la frontière Biélo-Polonaise. Il n'y a pas d'affreux dictateurs à accuser. Poutine n'y est pour rien. Les coupables sont la France et l'Angleterre, deux grands pays "démocratiques" qui refusent à ces familles désespérées, le droit d'asile, alors même que ces êtres humains n'ont pas d'autre choix que de fuir leurs pays en proie à des guerres dont l'occident est grandement responsable.
MT


Terrible. Je me bœuf. 31 morts, noyés près de nous, dans la mer, en vol pour l'Angleterre. Il y avait une petite fille à .
Peut-être que nous les avons rencontrés, si nous distribuions des sandwichs à ces réfugiés vendredi, lors de leur tournée à travers la Belgique Peut-être que c'était Tesfaey, d'Éthiopie, ou Souleyman, du Soudan, ou Hussain d'Afghanistan...
Peut-être qu'ils ont attrapé des contrebandiers parce qu'ils n'ont pas pu trouver un moyen légal
Les murs autour du port de Calais sont longs et énormes hauts.
La politique européenne pousse les réfugiés entre les mains des passeurs.
Ne pouvaient-ils pas être sauvés alors ?
C'est juste cette semaine que Frontex, une agence paramilitaire européenne, a été appelée par la France et la Belgique, à intervenir "contre la contrebande" en mer, pas pour sauver, au contraire.
Pourquoi ont-ils dû fuir ? Que cherchent-ils en Europe ? Loin de la guerre, loin de la pauvreté, loin des troubles politiques et des persécutions, causés par l'ingérence européenne et autres néocoloniales, la déstabilisation, le chaos, la destruction.
Je pense à Ibrahim Abdalgder , du Soudan du Nord, qui a survécu à la traversée, qui nous écrit encore, qui a encore un traumatisme de sa tournée à travers la Libye, qui a été rejetée en Belgique, qui est assez loin camion. Il aurait pu être là aussi, se noyer. Il vit. Il nous a envoyé le dessin ci-dessous.
Ce vendredi après-midi, nous allons entendre à nouveau les histoires, de jeunes femmes et hommes, qui veulent encore essayer de s'enfuir. Nous allons essayer de traiter ces images terribles avec eux.

Le drame qui a eu lieu à Calais hier aurait pu être évité.
Vingt-sept femmes, hommes et enfants y ont perdu la vie, noyé·es par des politiques indignes, maltraitantes et méprisantes.
Ces personnes qui n’avaient rien ont pourtant tout perdu.
Nos pensées accompagnent leurs proches. 
🕯️ Deux rassemblements sont organisés afin de commémorer ce drame et dénoncer cette réalité :
- à Calais, place Richelieu à 18h30
- à Paris, place de la République à 20h00
Nos frontières tuent.
  ·   · 
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article