Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

 

 

J'ai beau tenté

 

 

 

de m'inventer mille voluptés

 

 

 

pour mieux oublier

 

 

 

cette si singulière intimité

 

 

 

que nous nous sommes créé,

 

 

 

Tu demeures en moi cette blessure

 

 

 

qui à jamais suppure,

 

 

 

cette déchirure en clair-obscur

 

 

 

qui au cours de chaque nuit me torture

 

 

 

et au petit matin me ligature

 

 

 

bien que de tout mon coeur  je l'endure

 

 

 

car elle me restructure

 

 

 

et me redonne le goût du PUR.

 

 

 




Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article