Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

02-10-21- PROMU PAR UN SONDAGE DOUTEEUX, LA CANDIDATURE A LA PRESIDENTIELLE FRANCAISE DU DELINQUANT RACISTE  ERIC ZEMMOUR NE DEVRAIT PAS TROP DEPLAIRE A MONSIEUR MACRON

 

 

 

Le Sondage est une activité capitaliste comme les autres. Son but n'est pas la vérité mais le profit.

Combien d'élections nous ont prouvé la fatuité de ces sondages démontés lors de la sortie des urnes. Pourtant, les médias français, qui n'arrêtent pas de nous distiller jour après jour, heure après heure leurs fake news parfois confirmées sous le seing de l’état sans que l'opinion française ne jette à la poubelle ce qui n'aurait jamais du en sortir.

Aujourd'hui, Zemmour malgré ses condamnations pour racisme serait pour quelques instituts de sondages, bien payés, j'aimerais savoir par qui, serait le troisième candidat en importance pour les prochaines élections françaises, dépassant l'ensemble de la droite, tout près à dépasser (ce sera peut-être pour demain) l'extrême droite de Madame Le Pen et donc alors devenant le second candidat du deuxième tour pour lequel selon les mêmes sondages, il ne devrait pas réunir plus de 35 % des voix soit donc se faire battre à place couture par le Président actuel.

Qui ne voit la grosse ficelle tendue au peuple français, par un "je ne sais qui" que je crois deviner rationnellement car il a tout intérêt à se trouver opposé à ce polémiste si farouchement raciste qu'il en rend le Président actuel humaniste raisonnable, ce qu'il aurait voulu être au lendemain de son élection mais qu'il n'a jamais réussi à devenir.

Au peuple français, qui dans le passé a maintes fois montré sa capacité à déjouer les pièges où l'on voulait l'engluer (Qui aurait imaginé un président socialiste après le multi-délinquant Sarkosy et pour tant ce fut François Hollande qui malheureusement oublia les richesses de son socialisme pour se perdre dans les mirages du libéralisme trompeur


 

Voilà pourquoi, si j'étais français je ne voterais ni pour Macron lui a tant déçu ni surtout pour un candidat de centre-droit-extrême droite qui nous mènerait tout droit à un régime autoritaire, centré sur les profit des plus riches ni pour pour la dame de verre que serait Madame Le Pen, au pouvoir encore moins bien sûr pour ce "possible" nazillon célébrant une culture passé qu'il foule aux pieds quotidiennement.

Non, je ne crois pas que je choisirais non plus des pseudo-écologiques qui veulent priver la France de la seule énergie décarbonnée que leur a légué De Gaulle et qui veulent privatiser sournoisement l’état.

Malgré ma sympathie pour beaucoup d'idées de la Mairesse de Paris à l'exclusion de sa sympathie pour le sionisme assassin transformant en un état apartheid le rêve d'un nouvel Israël, je crois que je choisirais finalement Mélenchon qui me semble vraiment aimer son peuple sans vouloir le berner comme tant d'autres partis.

Mais je suis Belge et si j'ai la liberté de donner mon opinion, je n'ai aucun doit à imposer mes préférences au peuple français. Qu'il sache seulement que je l'aime et que je souhaite qu'il retrouve l'admiration des peuples de la terre dont il jouissait quand j'étais enfant et que mes parents me présentaient ce beau pays comme le deuxième patrie de tous les peuples du monde qui n'étaient pas Gaulois.



Yvan Balchoy

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article