Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JACQUES ALLARD

Fils du président syrien, militaire autoritaire, Hafez El Assad, Bashar est le second d'une fratrie de 5 enfants.  Son frère aîné était normalement destiné à succéder à leur père, mais c'est Bashar qui fut désigné, bien malgré lui, suite au décès brutal de son frère...

Après un cursus normal au lycée français de Damas, Bashar entreprit des études de médecine par idéal humanitaire.  Il suivit ensuite une spécialisation en ophtalmologie en Angleterre durant 18 mois, où il rencontra celle qui devint son épouse, une syrienne née en Angleterre.  Le couple moderne, respecte à la lettre les traditions syriennes (comme par exemple la fête des professeurs).  Ils sont aimés de leur peuple.  Bashar aime les débats d'idées, la médecine et, de tempérament plutôt réservé, est dépourvu d'ambitions politiques.

Suite à un accident de voiture de son frère le 21 janvier 1994, son destin bascula...  Son père décèda ensuite en juin 2000, et Bashar lui succèda.  La question qui se posa : sera-t-il capable ?  Il se révéla en pratique comme étant un homme calme, tranquille, maîtrisant ses émotions et sa pensée.

Père de trois enfants, il fait une distinction entre sa vie de famille sa vie de chef d'Etat.  Il eut l'intention de relâcher progressivement la pression, que le parti bassiste faisait peser du temps de son père.  Ainsi, il libéra des prisonniers politiques et lutta contre la corruption. Des journaux libres furent créés. Bashar veut ouvrir le champ économique et le champ politique, dit-il dans l'entretien aux deux personnes qui lui posent des questions.  Son premier contact avec la France se fit avec le président Chirac.

Bashar et sa famille se déplacent dans une voiture privée non blindée et vivent dans un appartement ordinaire à Damas, avec des voisins, comme du temps de sa jeunesse lorsqu'il vivait avec ses parents, ce qui assoit sa légitimité en qualité de président. Même s'il y a des familles patriarcales très riches en Syrie, Bashar sait qu'il ne peut rien faire contre cet état des choses pour l'instant, étant tiraillé entre sa volonté d'instaurer des réformes et la fidélité au modèle de son père. Après l'épisode des printemps arabes, vint un resserrement de vis, imposé par les personnes influentes en place.

Suite à l'attaque des twintower à New-York, Bashar s'adressa au président des Etats-Unis, qui déclencha la guerre en Afghanistan, puis en Irak : "si vous déclenchez la guerre contre des Etats, au lieu d'éliminer la tumeur (le terrorisme), vous allez découper cette tumeur en morceaux et vous propagerez ainsi le terrorisme."  Bashar condamna donc l'intervention américaine en Irak. En représailles, Bush déclencha une campagne contre les "Etats voyous", parmi lesquels, il nomma la Syrie : "La Syrie permet aux terroristes d'utiliser son territoire et une partie du Liban pour détruire toute chance de paix dans la région. Nous avons fait voter un décret imposant des sanctions à la Syrie. Nous attendons du gouvernement syrien qu'il cesse tout soutien aux terroristes et qu'il ouvre la porte à la liberté."  Le président syrien se trouva alors isolé sur la scène internationale.  Il resserra alors les liens avec le Hesbollah, le Hamas et aussi avec l'Iran, avec lequel il ne partageait peut-être pas les mêmes valeurs, mais bien des intérêts économiques communs.
La Syrie fit office également d'intermédiaire entre les pays occidentaux, l'Iran, ainsi que les mouvements du Hamas et du Hesbollah, incontournables au Liban. 

L'assassinat du Premier ministre libanais fit peser les soupçons sur les services secrets syriens, mais cette thèse ne put être prouvée.

La tâche de Bashar El Assad n'est pas facile,  son pays étant entouré d'alliés des Etats-Unis d'Amérique (Israël, Jordanie, Turquie) et à l'est, l'Irak détruit !

Il est à souhaiter que ce beau pays multiculturel avec ses antiques traditions ne deviennent pas la proie et la victime (une de plus) des appétits impérialistes occidentaux insatiables, à l'instar de l'Afghanistan, de la Lybie et de l'Irak...

Suit un article de chantal dupille, journaliste écrivain blogueuse

Vous allez voir une vidéo que j'ai du chercher intensément, exhumer quand la Syrie a été attaquée, car alors, Arte-OTAN l'a masquée ! J'avais vu le reportage d'Arte à la TV quand il est sorti, et je m'en suis souvenue quand la mort d'Assad a été décidée comme celle de Kadhafi avant lui. Arte avait enlevé la vidéo de ses archives publiques ! Et ensuite, censures constantes quand je publiais la vidéo retrouvée, si dérangeante pour ceux voulant diaboliser un dirigeant aimé de son peuple, élu à 88%, un médecin dévoué devenu chef de guerre pour sauver son pays attaqué par les hordes de mercenaires égorgeurs au service de l'OTAN, de l'USisraël, de la GB, de la France Fabius-Hollande, de la Turquie, de Ryad et Daho, et même de la "démocratie" européenne. Vous trouverez, ici, aussi ma vidéo perso sur la Syrie d'Assad, ou entre autres le lien (à cliquer) Coup de coeur pour la femme de Bashar-el-Assad menant à quelques aléas lors de la publication de cette vidéo. J'ai lancé un APPEL sur mon compte twitter https://twitter.com/rsistons pour que la vidéo Arte soit le plus possible relayée, et un Olivier Berruyer l'a vu aussitôt, il a eu la chance de trouver une autre source et l'a prise à son compte sans me mentionner ; je lui ai envoyé un commentaire pour le remercier d'avoir publié le doc Arte, il l'a censuré, preuve qu'il voulait s'attribuer la paternité de la publication de ce document exceptionnel, ça s'appelle du plagiat pour se faire valoir (ajouté lundi : Depuis, Ca y est, Berruyer a publié les commentaires donnant les indications sur ma vidéo. Enfin ! Mes protestations ont servi).  Enfin, l'essentiel est de découvrir le vrai Assad... eva R-sistons (pseudo de chantal dupille, journaliste écrivain blogueuse).  NB : Arte ayant masqué son documentaire lors de l'attaque d'Assad, ça veut dire qu'un média peut s'auto-censurer pour favoriser une guerre sale !

Merci à Avic de l'avoir publiée ici http://reseauinternational.net/bachar-al-assad-tel-que-vous-ne-lavez-jamais-vu-et-cest-arte-qui-le-presente/, vous y trouverez dans les deux premiers commentaires, des infos décapantes sur le travail d'un militant extraordinaire, et sur mon travail.

 

bachar-el-assad.jpg

Coup de coeur pour cette vidéo que j'ai dénichée en 2009 (après avoir entendu l'émission Arte chez moi),

"Assad à visagé découvert",

Dès 2012, Arte l'a masquée dans ses archives,

les liens sur Internet étaient retirés les uns après les autres :

Ce document dérangeait nos va-t-en guerres voulant éliminer Assad  !

Il me fallait sans cesse rétablir la vidéo..

Soudain, je repense à elle, en pleine diabolisation d'Assad, elle a sa place ! Et je la diffuse encore... A vous de la relayer partout !

 

Coup de coeur, car cette vidéo est une bombe pouvant changer les regards (Le médecin Assad n'est pas un dictateur, mais un HUMANISTE ; et devenu Président, aimé de son peuple, il allait sans escorte, sans garde-corps ! Il n'avait pas d'ennemis !), et peut-être même changer la politique à son égard : Car la vérité, salutaire, finit toujours par prévaloir !

eva R-sistons (pseudo de Chantal Dupille)

 

Un de mes tweets : GUERRE DE L'INFO; Arte en 2009 disait des vérités sur Assad, aujourd'hui il ment toujours et SA vidéo "Assad à visage découvert" le dérange !

 

1) Publiée en 2012 http://chantaldupille.over-blog.com/article-le-vrai-bachar-el-assad-a-contre-courant-video-bachar-a-visage-decouvert-109554901.html.

 

Ajouté samedi 7.1.2017, à 14 h 45,

mes tweets sur l'HISTORIQUE VIDEO.

SE BATTRE POUR LA VERITE :


1) La vérité sur Assad http://eva-coups-de-coeur.eklablog.com/assad-n-est-pas-un-dictateur-la-video-bombe-qui-derange-arte-et-qui-pe-a128011256 …, HISTORIQUE: A la TV,je vois la vidéo Arte. Puis 2012 Assad est visé  :Alors je cherche une vidéo

2) Je savais qu'Assad allait subir le même sort que Kadhafi,IL FALLAIT DIFFUSER ce doc Arte. Mais ALORS Arte de BHL, a supprimé sa vidéo !

3) Je savais ce qu'alors Arte avait diffusé,je voulais CE REPORTAGE. J'ai fini par trouver une copie.Or chaque fois mon travail est censuré !

4) Coriace, je publie à nouveau, encore et toujours. ARTE devenu instrument de l'OTAN, CACHAIT son documentaire de 2009 sur Assad ! INSISTER

5) Là je repense à cette vidéo Arte/Assad, que je veux rediffuser, elle est sur mes blogs,intacte. Je la tweete, en lançant appel à RELAYER

6) @OBerruyer voit mon appel,et trouve une autre vidéo de ce doc Arte qu'il publie; Je le remercie dans un commentaire - il ne le publie pas ! (ajouté ici : pour prendre à SON compte mon travail ?)

7) En attendant,ce doc a une valeur extraordinaire: Arte tente dire la vérité sur Assad, puis MAINTENANT le traite en dictateur sanguinaire !

8) Journaliste honnête me battant pour la vérité, je veux que ce doc Arte de 2009 soit publié, ASSAD N'EST PAS 1 DICTATEUR http://eva-coups-de-coeur.eklablog.com/assad-n-est-pas-un-dictateur-la-video-bombe-qui-derange-arte-et-qui-pe-a128011256 

Censurée à nouveau ! On retrouve ce 15 mars 2021, la vidéo sur VIMEO, merci !

Adoré de son peuple, sauf des extrémistes comme des pions de l'Occident, le Président Bashar El Assad circule SANS escorte avant 2011  ! Voir la vidéo Arte reproduite ici :

https://vimeo.com/58107238

 

RELAYEZ-LA ! AU NOM DE LA VERITE !

11-08-21- BASHAR EL ASSAD, UN MEDECIN HUMANISTE DEVENU CHEF D'ÉTAT MALGRÉ LUI
11-08-21- BASHAR EL ASSAD, UN MEDECIN HUMANISTE DEVENU CHEF D'ÉTAT MALGRÉ LUI
11-08-21- BASHAR EL ASSAD, UN MEDECIN HUMANISTE DEVENU CHEF D'ÉTAT MALGRÉ LUI
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article