Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Vandaag vieren de Fransen hun nationale feestdag.
Wie de Franse zenders vanochtend opende ontmoette het Franse leger met commentaar over haar humanitaire rol in de wereld in het verlengde van "de mensenrechten van de Franse Revolutie".
Marx steunde die mensenrechten van 1789 maar voegde er aan toe dat het de rechten waren van de egoistische mens, de mens met bezittingen". (Zie het Jodenvraagstuk).
De Franse Revolutie verdedigde de lekenmoraal maar verklaarde niettemin in zaak heilig: het bezit.
Vergis u niet, in het verleden was de quatorze juillet niet de herdenking van de val van de Bastille maar wel de herdenking van het feest van "de nationale verzoening" van 14 juli 1790. Dan werd de EENHEID van "alle Fransen" bejubeld (zoals vandaag in de voetbal..). De adel had zich onderworpen aan de burgerij, nu kwam het er op aan het volk (die de Revolutie had gemaakt) te verzoenen met de burgerij.
"Vrijheid, gelijkheid, broederlijk" betekenen: "vrijheid" van bezit, van de markt; "gelijkheid", burgerlijke gelijkheid tegen de privilegies van de adel; "broederlijkheid", klassenverzoening en onderwerping aan de bourgeois staat.
Maar het draaide wel eventjes anders uit dankzij de sans-culotten, Marat, Robespierre, Saint-Just... "de terreur van de vrijheid tegen de terreur van het absolutisme". Vive la Révolution !
Aujourd'hui les français fêtent leur fête nationale.
Celui qui a ouvert les chaînes françaises ce matin a rencontré l'armée française avec des commentaires sur son rôle humanitaire dans le monde en prolongeant ′′ les droits de l'homme de la Révolution française ".
Marx a soutenu ces droits humains de 1789 mais a ajouté que c'était les droits de l'être humain égoïste, de l'être humain avec des appartenances ". (Voir la question juive)
La Révolution française a défendu le profane mais néanmoins déclaré sacré au cas où : possession.
Ne vous y trompez pas, dans le passé le quatorze juillet n'était pas la commémoration de la chute de la Bastille mais la commémoration du parti de ′′ réconciliation nationale ′′ du 14 juillet 1790. Puis l'UNITÉ de ′′ tous les Français ′′ a été félicitée ( comme aujourd'hui dans le football..). La noblesse s'était soumise à la bourgeoisie, maintenant elle venait réconcilier le peuple (qui avait fait la révolution) avec la bourgeoisie.
′′ Liberté, égalité, fraternel ′′ signifie ′′ liberté ′′ de possession, du marché ; ′′ égalité ", égalité civile contre les privilèges de la noblesse ; ′′ fraternité ", réconciliation de classe et subjugation à l'état bourgeois.
Mais cela s'est avéré un peu différemment grâce aux sans-culots, Marat, Robespierre, Saint-Just... ′′ la terreur de la liberté contre la terreur de l'absolutisme ". Vive la R évolution !
 
 
Masquer la traduction
 
Notez cette traduction
Peut être une image de monument
 
 
 
Freddy Van Doorslaer
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article