Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

 
28-09-20-MENSONGE D'UN PRESIDENT POUR SAUVER l'HONNEUR D'UNE POLICE DÉFAILLANTE- REEDITION
28-09-20-MENSONGE D'UN PRESIDENT POUR SAUVER l'HONNEUR D'UNE POLICE DÉFAILLANTE- REEDITION

Mensonge éhonté du Président Macron qui prétend devant des journalistes Égyptiens l'interrogeant à propos de Gilets jaunes qu'aucune victime n'est imputable aux victimes de l'ordre.

Cette déclaration de Macron est une fake nieuws 

Une octogénaire de Marseille, en voulant fermet ses volets, a été frappé à la mâchoire par une grenade lacrymogène. C'est vrai qu'elle était fragile mais le bon sens implique qu'elle serait encore vivante sans le traumatisme infligé par ce jet venant de la police.

Alors que le Président  semble indirectement affirmer une certaine responsabilité des Gilets jaunes dans l'assassinat de plusieurs d'entre eux par des automobilistes furieux qui parfois les ont écrasé consciemment, dans ce cas il tente maladroite de sauver l'honneur de la police.

Si la grenade n'avait pas été jetée, cette femme vivrait encore.

Soyez sûr que si elle était morte après un jet de pierre d'un gilet jaune, le président aurait réagi autrement.

En vertu du principe qui affirme "Qui casse un oeuf, tue un boeuf", nous avons le droit de ne plus accepter comme vérité des affirmations d'un Président qui manipule à ce point malhonnêtement les faits.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article