Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

JULIAN ASSANGE

JULIAN ASSANGE

 


   
Vous souvenez-vous de l’indignation mondiale suscitée par les Panama Papers, qui ont révélé un vaste système international d’évasion fiscale impliquant de nombreuses élites fortunées, entraînant des incarcérations massives et une révision en profondeur des systèmes fiscaux et juridiques du monde entier ? Non ?
Que diriez-vous de l’énorme scandale lorsqu’il a été révélé que la CIA finançait unilatéralement ses propres opérations clandestines via des programmes secrets de trafic de drogue afin de contourner la surveillance des organismes élus démocratiquement, ce qui a conduit au démantèlement et à la dissolution de l’ensemble de la CIA ? Ou la fois où WikiLeaks a révélé des crimes de guerre, ce qui a conduit certains devant les tribunaux de La Haye et une restructuration complète de l’armée américaine ? Ou toutes les enquêtes criminelles et les arrestations après que nous ayons appris que de puissantes agences de renseignement utilisaient des enfants comme esclaves sexuels pour manipuler notre société par le biais du chantage ?

Vous ne vous en rappelez pas non plus ? Hmm. C’est bizarre.

Je veux dire, c’est bizarre, non ? C’est vraiment, vraiment bizarre comment à chaque fois qu’il y a une révélation scandaleuse majeure sur les puissants, il y a beaucoup de bruit à ce sujet pendant quelques jours, mais cela ne provoque aucun changement important. Les principaux médias d’information peuvent en parler un peu (mais parfois, si c’est vraiment gênant pour l’empire, ils n’en parlent même pas), ils font appel aux experts pour gérer la narrative de manière à ce que personne au pouvoir n’ait à faire face à des conséquences, puis l’affaire est discrètement oubliée.

C’est bizarre. Mais nous ne pouvons pas nier que c’est ce qui se passe.


Il y a beaucoup de gens qui comprennent que nous sommes dirigés par des sociopathes qui manipulent notre société pour l’aligner sur leurs agendas cupides et s’accaparer le pouvoir, et que la plupart des problèmes de notre monde découlent de ce fait. Il n’est pas difficile de voir et de comprendre cela par soi-même ; il y a plus qu’assez de faits facilement disponibles pour que cela soit parfaitement clair pour quiconque a le temps et la volonté de regarder. Pourtant, cette compréhension reste relativement marginale, bien loin des chiffres qu’il faudrait pour faire une réelle différence dans notre monde.

Pourtant, beaucoup de ceux qui voient ce qui ne va pas dans notre monde gardent l’espoir qu’il pourrait y avoir une grande révélation dans le futur, une fuite ou un exploit héroïque de journalisme d’investigation qui lèverait le voile sur les mécanismes de l’oligarchie et de l’oppression et pousserait le monde à un changement révolutionnaire. Ils pensent que s’il y avait une révélation majeure et sans précédent sur le 11 septembre, sur la Covid-19, ou sur l’oligarchie, cela ouvrirait enfin les yeux des gens sur le fait que tout ce qu’on leur a appris sur le monde est un mensonge.

Cela n’arrivera jamais. Nous le savons parce que si cela devait arriver, cela serait déjà arrivé. Si les faits et les preuves suffisaient à ouvrir les yeux des gens et à les faire changer d’avis, le consentement à l’ensemble de l’ordre mondial dans lequel nous vivons actuellement aurait disparu dès que nous avons appris que l’invasion de l’Irak était basée sur un mensonge. Ou dès que nous avons vu les premières images des enfants du Yémen qui meurent de faim avec l’aide de notre gouvernement. Ou toute autre atrocité choquante que les personnes les plus puissantes du monde ont organisée au grand jour.

La Grande Révélation n’aura jamais lieu, parce que la Grande Révélation a déjà eu lieu. Toutes les informations nécessaires pour montrer aux gens que nous sommes dirigés par des tyrans meurtriers qui ne devraient pas être responsables de leurs propres enfants, et encore moins d’un empire mondial, sont déjà accessibles au public. Toute nouvelle information ajoutée à cela serait traitée de la même manière qu’elle l’a été jusqu’à présent : gestion narrative et oubli total. Peu importe qu’il s’agisse d’une fuite exposant les secrets les plus horribles de toutes les personnes les plus puissantes du monde. Ça se finirait de la même façon que ça s’est toujours fini.

Le problème n’est pas que nous manquons de preuves suffisantes montrant que nous vivons dans un empire oligarchique dystopique inacceptable, le problème est que les gens ne peuvent pas voir les preuves qui sont déjà à leur disposition.

La science nous montre déjà que les faits concrets ne suffisent pas à faire changer d’avis les gens, et que nous avons mis en place des systèmes de défense cognitifs pour protéger nos perceptions préexistantes. Peu importe la quantité d’informations que l’on donne à quelqu’un s’il se bat comme un diable pour éviter l’expérience de mort que représente le fait de se faire arracher toute sa vision du monde. L’astuce consiste à trouver des moyens nouveaux et innovants de percer ces défenses.

Les lanceurs d’alerte, les journalistes d’investigation et ceux qui transmettent l’information font un travail héroïque pour lequel nous devrions tous être reconnaissants. C’est grâce à eux qu’il existe suffisamment de preuves accessibles au public que nous sommes effectivement dirigés par des rois nus dans un empire fantasmé qui nous conduit tous au désastre. Mais l’essentiel du travail à faire vient en fait après leur mission.

Le véritable travail de terrain consiste à amener le public à voir l’empire oligarchique d’un œil neuf. À voir comme il est laid. À quel point il est horrifiant. À quel point il est psychopathe. Prendre les faits qu’ils ont déjà sous les yeux et les réarranger d’une nouvelle manière qui leur permette de percevoir cela profondément, d’une façon nouvelle.

C’est pourquoi j’écris tant d’articles pour montrer comment l’empire est effrayant ; j’essaie de fournir de nouveaux concepts et de nouvelles images pour aider les gens à saisir la véritable nature de cette chose dans laquelle ils ont mariné toute leur vie, dont ils ont ingéré la propagande depuis leur enfance. C’est comme essayer d’apprendre aux poissons à voir l’eau.

Prenez la propagande des médias de masse. Le fait que la classe ploutocratique et les agences gouvernementales collaborent les unes avec les autres pour manipuler la façon dont le public pense, agit et vote est un fait indiscutable qui a été étudié et documenté depuis des décennies, mais les gens ne le voient pas. Ils ne comprennent pas à quel point il est violant et dégoûtant que des personnes puissantes manipulent activement et volontairement nos esprits en permanence. C’est tout aussi effrayant et dépravé que n’importe quelle théorie du complot sur le contrôle mental par des nano-robots 5G, mais parce que les gens y sont habitués ils ne le voient pas.

Vous pouvez lire cet aricle intégral sur l'excellent site "INVESTIG'ACTION" de Michel Collon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article