Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

03-04-21- L'AMENDEMENT DU DÉSHONNEUR (ALAIN RAYNAUD)

L'AMENDEMENT DU DÉSHONNEUR
L'inconsistance de "la gauche" parlementaire est vertigineuse. Ça ne date pas d'aujourd'hui mais ça s'aggrave. Sur un sujet comme les libertés publiques et plus précisément la fondamentale liberté d'association, se laisser dicter sa feuille de route par les forces les plus droitières voire fascisantes ! Distinguer jésuitiquement entre l'énoncé des motifs (où l'UNEF est citée nommément) et le texte lui-même, le second étant jugé acceptable quand le premier ne le serait pas ! Avec le vote de la loi "confortant les principes républicains" à l'Assemblée Nationale la semaine dernière en première lecture (abstention du PS et du PCF) et le vote unanime de l'amendement dit "Amendement UNEF" cette semaine au Sénat , les partis " de gauche" (PS, PCF, EELV) ont acté une nouvelle fois leur noyade dans un "républicanisme" radical à tendance versaillaise. Si le gouvernement fait son boulot - un comble : nous faut -il compter, pour corriger la faute politique de "la gauche", sur la majorité macronienne ? - il doit demander aux députés d'annuler cet amendement en deuxième lecture pour entrave à des libertés fondamentales garanties par la Constitution. Sans-doute se contentera-t-il de le faire retoquer... La gauche, elle, sur cet amendement du déshonneur, en restera-t-elle là ?
1 commentaire
Alain Raynaud
https://www.lemonde.fr/.../les-senateurs-adoptent-un...
Les sénateurs adoptent un « amendement UNEF » permettant de dissoudre les associations faisant des réunions non mixtes racisées
LEMONDE.FR
Les sénateurs adoptent un « amendement UNEF » permettant de dissoudre les associations faisant des réunions non mixtes racisées
Les sénateurs adoptent un « amendement UNEF » permettant de dissoudre les associations faisant des réunions non mixtes racisées

NOTE D'YVAN BALCHOY

La gauche a-t-elle peur de son ombre, de son glorieux passé pour se laisser intimider par une droite sans vergogne à m'image de ce Figaro qui à travers tant de medias piétine grossièrement la vraie liberté qui n'est pas que celle qu'ont accaparé les riches exploiteurs du peuple. (YB)
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article