Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Massacre de SENKATA par le pseudogouvernement de Madame Anes président auto-proclamée de Bolivie.

Massacre de SENKATA par le pseudogouvernement de Madame Anes président auto-proclamée de Bolivie.

L'Union européenne a elle aussi réagi par la voix de son chef de la diplomatie, Josep Borrell, qui a tweeté: "Les accusations pour les événements de 2019 doivent être résolues dans le cadre d'une justice transparente et sans pression politique, dans le respect de l'indépendance des pouvoirs. Le dialogue et la réconciliation sont essentiels. L'UE continuera à soutenir la Bolivie"


L'influente conférence épiscopale de Bolivie a réclamé dans un communiqué "la mise en liberté immédiate des personnes arrêtées". Les évêques "ne peuvent rester passifs alors que l'on poursuit des citoyens qui ont servi la Bolivie" dans "des moments difficiles de son histoire", a-t-elle écrit.
https://www.levif.be/actualite/international/bolivie-arrestation-de-l-ex-presidente-anez/article-n

Dans ,le cas de l'Eglise, nous avons heureusement le droit d'en appeler au Pape François en protestant contre  l'identification du clergé catholique aux pires forces de l'extrême droite raciste qui a tenté de prendre le pouvoir en Bolivie. 

Vis à vis de l'Europe et de ses despotes non éclairés et de plus non élus, nous n'avons hélas  que notre libre expression ou ce qu'il en reste (il suffit de se rappeler les propos indécents du Ministre français de l'Education nationale qui reprend au nom de son gouvernement ? le terme  d'islamo gauchisme et ose à propos de cet abus de langage  parle de quasi-fascisme. C'est lui qui devrait démissionner ! pour ces outrances )pour défendre le gouvernement légitime de la Bolivie.

 Il est triste de constater que l'autoritarisme capitaliste libéral  commun aux USA et à l'U.E., malgré ce qui semble les diviser  continue à s'opposer à toute pouvoir s'affranchissant de la doctrine des USA qui se donne le droit de controler la vie politiques de l'Amérique latine. Les dictatures du Chili, de l'Argentine, du Brésil de la Colombie  etc... etc...non seulement soutenues mais souvent fomentées par les Gringos, doivent nous rappeler notre devoir tant face au  Pape François que de l'opinion Européenne de protester contre ceux qui aujourd'hui, après avoir perdu leur honneur en 2019 en soutenant un coup d'état résolument fasciste celui-là, tentent aujourd'hui d'en protégér les coupables souvent assassins de leur peuple.

 

Yvan Balchoy

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article