Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Jean Pierre Legrand maire communiste de Creil (2010)

Jean Pierre Legrand maire communiste de Creil (2010)

Je ne connais pas Jean-Paul Legrand, maire adjoint de Creil et communiste ce qui me rapproche de lui. Il m'a envoyé cette réflexion sur un renouveau de vie un jour où, un peu trop tôt mais si peu, on fêtait mon anniversaire. Joli cadeau que ce texte qui m'interpelle et m'encourage.

Je ne suis pas très sensible à la qualification de philosophe car je crois que la recherche de la sagesse devrait être l'affaire de tous. Des personnes comme Finkielrauth, par exemple, me font peur.  Je pense que ce sont les autres qui ont le droit de nous considérer  comme philosophes.  Cela dit, je me sens en accord profond avec ce que me propose Jean-Paul aujourd'hui.

 

Je pense aussi que Marx n'avait pas seulement expliqué la dépossession de l'homme du fruit de son travail par les capitalistes mais il avait tout autant prévu clairement la crise mortelle de cette philosophie de l'égoïsme social. A chacun de vous, en lisant ce texte, de repenser le vrai sens de sa vie en la "révolutionnant" si nécessaire.

 

Inventer une autre vie
  

Selon Jean-Marie Vincent, philosophe et universitaire, dans le capitalisme « Les rapports quotidiens sont placés sous le signe des échanges marchands monétarisés, sous le signe des échanges avec les capitaux multiples et le Capital en général.  Les rythmes de la vie sont scandés par les rythmes de travail, l'horizon vital est délimité par ce que l'on peut atteindre dans la concurrence et par l'argent dont on dispose. »

La vie est donc soumise à cette règle de l'accumulation impérative du capital qui devient l'ordre temporel absolu dans la période actuelle de financiarisation , toute autre conception de la vie s'oppose au capitalisme en particulier en situation de crise. Cette contradiction explique ce qui est en train de se passer.

Des millions d'hommes et de femmes ayant pris conscience que la course à l'argent est la cause de leurs problèmes, de leur mal-vie, de leurs souffrances. Des millions d'hommes et de femmes tentent de trouver un autre mode de développement humain. On peut penser que cela ne sera possible qu'en s'émancipant du capitalisme. Or émettre cette hypothèse est trop souvent taxé d'utopie totale ou bien d'hérésie économique. Dès lors qu'on émet cette idée bien trop iconoclaste, il semble que le débat tourne court car toutes les tentatives de s'émanciper du capitalisme ont sombré dans l'échec de régimes autoritaires qui d'ailleurs reproduisaient bien des schémas propres au capitalisme lui-même notamment dans la question de la gestion du temps économique, du temps de travail.

La question est sans doute d'interroger le travail salarié lui-même corrolaire inséparable du capital. N'est-il pas temps de penser un monde fondé sur le passage du concept de travail salarié rythmé par l'objectif de l'accumulation du capital à celui d'activité  humaine rythmé par l'objectif de la satisfaction des besoins humains ? Le temps comme catégorie philosophique va devenir de plus en plus un enjeu civilisationnel qui n'échappera pas à la lutte de classes. C'est certainement ce qui est en gestation dans le mouvement social en cours qui a bien des égards pose la question du temps passé au travail et du temps passé pour soi puisque dans notre système le travail dépossède des millions d'individus de la maîtrise de leur vie.

Creil le 25 octobre 2010

Jean-Paul Legrand

http://creil-avenir.com

http://barricade21.over-blog.com

Note d'Yvan Balchoy.

Il est vrai que les Jean Pierre Legrand sont nombreux. Dans ma région du nord, à la bibliothèque, en prenant R/V/ chez un médecin  j'en croise souvent un avec qui on me confond parfois. Mais je n'en n'ai pas la moindre envie car ce Jean Pierre membre de l'ancien Front National, aujourd'hui Rassemblement National représente tout le contraire de ce que je aime dans le sillage du Christ à propos de la fraternité universelle humaine. (YB).

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article