Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JACQUES ALLARD

lien initial : https://lesakerfrancophone.fr/lenni-brenner-le-sionisme-a-lage-des-dictateurs, article de José Marti

Il s'agit d'une nouvelle traduction d’un livre sur l’histoire du sionisme au milieu du XXème siècle, et de ses interactions avec les régimes fasciste et nazi.
Il s’agit à nouveau d’un ouvrage que recommande de lire Ron Unz, l’auteur de la série la « pravda américaine« .

L’auteur, un marxiste étasunien, s’est notablement fait connaître par son militantisme contre la guerre du Vietnam dans les années 1960.

NB: Le livre peut être téléchargé intégralement et gratuitement.

 

Qui est Lenni Brenner ?

Lenni Brenner (né en 1937) est un écrivain américain marxiste, opposé à la guerre du Vietnam et antisioniste.

Biographie

Issu du judaïsme orthodoxe, il devient athée à l'âge de 10 ans et marxiste à 15 ans1. Il soutient activement les droits civiques des Afro-Américains et la légalisation des drogues douces. En 1990, avec Kwame Ture (ou Stokely Carmichael), il fonde le Comité contre le Sionisme et le Racisme.

L'adaptation du Sionisme au temps des dictateurs fut adaptée au théâtre par Jim Allen dans Perdition, perdition et faire l'objet d'un film de Ken Loach avec Vanessa Redgrave mais fut annulée à la dernière minute en 1987 à cause du scandale2.

Les thèses de Lenni Brenner sont très critiquées par la plupart des historiens, notamment par Andrew Roberts, Timothy Snyder3, Rainer Schulze, Louis Harap, Roger Moorhouse, Andrew Coates4.

(https://fr.wikipedia.org/wiki/Lenni_Brenner)

LE SIONISME A L'AGE DES DICTATEURS - LENNI BRENNER

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article