Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Morte de froid a Tournai

Morte de froid a Tournai

Une femme d’une trentaine d’années, SDF, est morte de froid à Tournai: «Ce qu’on voit aujourd’hui, c’est la pointe de l’iceberg»
Le jour s’est levé avec un cadavre sur les bras dans la cité des cinq clochers. Une femme d’une trentaine d’années. Une femme qui se battait vraiment pour retrouver une vie digne de ce qu’un être humain peut attendre de la société dans laquelle il vit.

► La situation est bien plus grave qu’avant les vagues de coronavirus.
Elle avait trouvé dans le centre de jour Braséro de la rue Saint-Brice de quoi remonter la pente. Elle se prenait en main, mais la précarité l’a lâchée en plein redécollage, bien davantage que l’hypothermie dont elle a été victime.

« C’est la précarité qui tue aujourd’hui, pas le froid », confirme Stéphanie Lecat, coordinatrice à Braséro. « La situation sanitaire a paralysé et ralenti beaucoup d’institutions dans les procédures d’aides aux plus démunis. Les démarches de réinsertion prennent beaucoup plus de temps, des associations de distributions de nourriture ont dû fermer ».

► Stéphanie Lecat : « Ce qu’on voit aujourd’hui, c’est la pointe de l’iceberg. »

https://www.sudinfo.be/id288677/article/2020-11-30/une-femme-dune-trentaine-dannees-sdf-est-morte-de-froid-tournai-ce-quon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article