Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

 

 

Il s'agit de l'odieuse ex-première ministre britannique conservatrice Thatcher.

 

En écoutant les média ce matin, je n'ai guère entendu que des éloges sur le film qui lui a été consacré.

 

S'il s'agit seulement de célébrer le talent d'imitatrice de l'actrice qui incarne  cette célèbre femme politique, rien à dire. C'était même sa mission et selon ceux qui ont vu le film elle l'a bien réussi.

 

Mais quand on laisse sous-entendre que ce film fait naître une certaine sympathie pour celle que la Reine, sans doute malgré elle, a nommée LADY, alors je me révolte sans pour autant  m'étonner.

 

C'est sûr qu'en ce temps, où le capitalisme met à jour cruellement tous ses vices, ses injustices et plonge la plupart des nations dans une Crise qui meurtrit les plus faibles, ceux qui profitent de ce satané système,ces milliardaires et multimillionnaires qui ne sont rien d'autre des les voleurs et pilleurs du peuple ont encore tellement de poids sur les MEDIA qu'ils font tout leur possible pour réhabiliter des salauds comme Reagan et Thatcher pour s'autojustifier de leur crimes sociaux.

 

Je considère Thatcher, elle aussi, comme une faisant partie d'une mafia financière aussi dangereuse et voleuse du bien d'autrui que toutes les autres qui sévissent un peu partlout.

 

Je n'oublie pas ce moment où cette sale bonne femme, pleurait son fils perdu dans le désert où il avait voulu faire une randonnée par frime, tandis qu'elle laissait mourir sans pitié de courageux opposants  Irlandais  faute de leur accorder un statut politique qui était pourtant une évidence.

 

Et que dire de sa hargne injuste contre les syndicats, sa mise à mort de celui des mineurs qui avaient tant lutté pour le bien être de la Grande Bretagne pendant et au sortir de la guerre. Elle a gagné ! Ainsi des milliers de petites gens ont sombré dans la misère tandis qu'elle faisait tout pour rendre plus riches, plus puissants, plus injustes les fortunés de son pays.

 

Si ce film rend quelque peu  sympathque la mémoire si odieuse de Thatcher,  son succès éventuel ne sera qu'une trahison de ce qu'a vécu une grande partiue du peuple anglais pendant ces années si prospères pour les requins de la finance, si pénibles pour les petits.

 

Je vous renvoie pour terminer au texte de la chanson que Renaud à consacré à cette triste personnage qui déshonore l'humanité.

 

 

"Dans cette putain d' humanité
Les assassins sont tous des frères
Pas une femme pour rivaliser
A part peut être Madame Thatcher"

 

 

Renaud

www.paroles-chanson.org/Nom.Chanteur/Renaud.2.htm

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article