Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Je viens de lire qu'à Beziers la police vient d'arrêter un ou des individus vendant l'attestation de déplacement dont chacun a besoin pour par exemple faire ses courses essentielles ou aller voir son médecin.

C'est un abus que de faire payer cinq euros  à une personne âgée par exemple, sans informatique ni possibilité de recopier fidèlement ce texte long formaté et donc il est normal de sanctionner cet abus.

Mais n'en n'est-ce pas un autre, que de laisser des personnes incapables de se le procurer,  faire par obligation  leurs courses sans ce papier au risque de devoir donner 135 euros à un Etat qui me semble aussi critiquable en ce cas précis  que l'escroc dont je viens de parler. Je suis convaincu que beaucoup de policiers seraient compréhensifs !

Tout le monde n'a pas un voisin capable de vous la procurer gratuitement.

Dans ses communications, l'Etat met en avant la gratuité de ces attestations. C'est plus vite dit que fait. Il faut avoir une imprimante, du papiet et sutout un courtouche à encre assez chère et pas toujours accessible à chaque coin de rue.

Evidement quand on touche plus de dix mille euros par mois, comme ministre et qu'on ne doit payer ni ses maques - les meilleurs -  ni ses attestations, le problème semble facile à résoudre.

Je pense pour ma part que le Ministre chargé du service des personnes agées devrait avoir comme devoir essentiel d'en fournir au moins une  attestation gratuitement à chaque personne qui en ferait la demande justifiée pour qu'il puisse la faire produire ou la recopier s'il le peut.

Je suis dubitatif sur le bon accueil d'un tel service par les autorités politiques, service pourtant  à mes yeux  essentiel et sans lequel donner un amende à certaines personnes démunies d'attestation me semble  une injustice. 

Qu'en pensez-vous .?

ATTESTATION DE DÉPLACEMENT DÉROGATOIRE En application du décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire

Je soussigné(e), Mme/M. : Né(e) le : , à : Demeurant : certifie que mon déplacement est lié au motif suivant (cocher la case) autorisé par le décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire : Note : les personnes souhaitant bénéficier de l’une de ces exceptions doivent se munir s’il y a lieu, lors de leurs déplacements hors de leur domicile, d’un document leur permettant de justifier que le déplacement considéré entre dans le champ de l’une de ces exceptions. (à cocher le motif du déplacement)

1. Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou un établissement d’enseignement ou de formation, déplacements professionnels ne pouvant être différés, déplacements pour un concours ou un examen. Note : à utiliser par les travailleurs non-salariés, lorsqu’ils ne peuvent disposer d’un justificatif de déplacement établi par leur employeur.

2. Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l'activité professionnelle, des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées, le retrait de commande et les livraisons à domicile. Note : achats de première nécessité y compris les acquisitions à titre gratuit (distribution de denrées alimentaires...) et les déplacements liés à la perception de prestations sociales et au retrait d’espèces.

3. Consultations, examens et soins ne pouvant être assurés à distance et l’achat de médicaments.

4. Déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d'enfants.

5. Déplacement des personnes en situation de handicap et leur accompagnant.

6. Déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.

7. Convocation judiciaire ou administrative et pour se rendre dans un service public.

8. Participation à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative.

9. Déplacement pour chercher les enfants à l’école et à l’occasion de leurs activités périscolaires.

 

Fait à : Le : , à : (Date et heure de début de sortie à mentionner obligatoirement)

 

Signature

Il me semble qu'il serait plus humain et raisonnable de n'écrire à la main que le motif certifié ainsi bien entendu que l'identification (nom, date et lieu de naissance) en début de document et la indication de lieu et de date ainsi que la signature en fin de texte.

N'ayant pas fait l' INA, sans doute suis-je stupide d'imaginer ce raccourci pour les personnes démunies !

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article