Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

07-11-20- LE GOUVERNEMENT DE LA FRANCE PROPOSE UNE LOI LIBERTICIDE

 

 

COC PLUME

 

A.A. : « Concernant cette loi sur la Sécurité globale, je rappelle qu’il n’y a pas que l’interdiction de diffuser des images de policiers qui est en jeu. Il y a des enjeux bien plus considérables encore. Il y a la surveillance massive par des drones au-dessus de nos têtes, qui va être autorisée. Il y a également la centralisation de toutes les images des caméras piéton des fonctionnaires de police. Ce qui, en fin de compte, fait qu’on aura une surveillance généralisée en 3D de toute la population, massive, en permanence qui, couplée à la reconnaissance faciale, fait qu’il n’y aura plus la possibilité de maintenir dans les faits un droit à la vie privée. Aucun individu, dans la rue, ne sera plus libre de ses mouvements ni de son intimité. Face à cela, comme on est tous confiné, la seule expression démocratique passe aujourd’hui par les réseaux sociaux. Il faut interpeller sans relâche les journalistes, interpeller les parlementaires, il faut faire savoir à tous ces gens que la population n’est clairement pas d’accord avec le nouveau modèle de société qu’on nous propose. »
« Sécurité Globale: il n’y a pas que l’interdiction de diffuser des images de policiers qui est en jeu » par Arié Alimi - QG - Le média libre
QG.MEDIA
« Sécurité Globale: il n’y a pas que l’interdiction de diffuser des images de policiers qui est en jeu » par Arié Alimi - QG - Le média libre
La proposition de loi sur la Sécurité globale, portée par la majorité, est depuis hier, 4 novembre 2020, en discussion à l’Assemblée nationale. Elle comporte de graves risques pour la liberté d’informer, notamment avec son article 24, sanctionnant d’un an de prison et de 45.000 euros d....
Commentaires
Yvan Balchoy
Le jour où même les journalistes ne pourront plus photographier les policiers en action ou en infraction, la France deviendra non une démocrature - elle l'est déjà - mais une dictature comme entre 40 et 44

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article