Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

 

 

 

 

Autrefois Paris m'eut ravi

 

Ce matin, il rime en mon coeur avec ennui.

 

Dans ce bus rempli de monde

 

Cette place vide à mes côtés me comble

 

De ta présence qui m'inonde;

 

Dans le lointain, je revois

 

Ces moulins qui autrefois

 

Ne chantaient que pour nous;

 

Ce matin, immobiles,

 

Ils attendent tristes

 

Un regard qui les anime.

 

Sans toi, Paris

 

est si froid !

 

 

 

 

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article