Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

30-10-20-NUL N.A DROIT AU BLASPHEME NI AU MEURTRE (YB)

 

 

Deux certitudes ce matin, deux  laideurs de la vie que je voudrais voir disparaître de nos sociétés.


 

Brassens l'avait si bien dit : Aucune cause ne vaut ni ma mort, ni celle d'un autre. Qui croit qu'en supprimant une vie, il améliore une société, fait plaisir à Dieu est au sens strict du mot un blasphémateur.

Et nul n'a plus le droit au blasphème qu'à celui d'humilier, de tuer son frère en humanité et le pire en l’occurrence est de croire stupidement qu'un absolu, souvent mais pas toujours appelé dieu est heureux de ce meurtre qui au contraire excommunie son auteur de la foi qu'il proclame, de la société qu'il croit défendre.


 

Autre certitude, en regardant ces tristes caricatures que Monsieur Samuel Paty, assassiné lâchement par un adorateur du néant, veux redire mon dégoût.

Je ne suis pas « Charlie », même si je condamne avec force la mort injuste de ses dessinateurs, mais personne ne me convaincra d'acheter ce journal si souvent terre à terre, si soucieux d'opposer les hommes entre eux, si bête aussi dans sa réduction d'autrui différent en ordurier.

Non les caricatures, celles du genre de « Charlie Hebdo » en tout cas, je ne veux pas les interdire à ceux qui ont le mauvais goût de les apprécier, mais ma liberté d'expression c'est de ne pasaimer ces "dessins", ne pas les apprécier car , selon L'Homme de Nazareth qui a si bien parlé de nous et de CELUI qui nous regarde d'en Haut, on mesure l;a valeur d'un arbre à la qualité de ses fruits et je dois hélas constater que ces dessins indirectement et injustement certes tuent autant leurs auteurs que des innocents égorgés par des fous de dieu qui sont en réalité des pleins de haine alors, comme le dit la Chanson et mon Prophète qu'il aurait suffi de s'aimer !


 


 

Yvan Balchoy 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article