Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

 

 

 

 

 

 

 

Je l'ai entendu de la bouche de Copé mais aussi de beaucoup de personnalités de la Droite, dont certaines ont  peut-être l'excuse de la jeunesse, cette assimilation scandaleuse de l'extrême gauche, souvent identifiée aux communistes, à l'extrême droite souvent rapprochée du Front National.

 

Il est impossible d'opposer la Résistance, pendant l'occupation des nazis, au communisme car les communistes ont souvent constitué une sorte de noyau dur de l'opposition courageuse de la France à la brutalité et à la sauvagerie de l'occupation allemande.

 

Qui peut nier que les camarades communistes ont joué un rôle essentiel dans les mouvements de la Résistance.  Le Général de Gaulle, quand il a pris la tête de la France libre les a, pour ce motif,  associés au pouvoir

 

 

Si la collaboration entre les  traîtres de Vichy et certains français dévoyés, partis combattre avec les nazis, l'URSS n'est pas le seul apanage de la droite,  il est indiscutable que tous ceux qui gravitaient autour du Maréchal Pétain  étaient inspirés d'idées économiques et sociales proches souvent des mouvements de "Droite".

 

Bien entendu Droite comme Gauche ont rompu avec le racisme odieux lié de près ou de loin à la Shoah,  mais je retrouve aujourd'hui  une certaine xénophobie frisant souvent au racisme dans certaines politiques dites de droite comme celle qui a gouverné la France ces cinq dernières anées.

 


  Après la guerre, les communistes ont souvent participé au pouvoir  en se souciant du monde ouvrier et en l'orientant  leur action dans le sens de devise de la France "Liberté, Egalité, Fraternité", ce qui est loin d’être le cas de l'extrême droite. Je rappelle à ce propos la chanson magnifique de Jean Ferrat : "MA FRANCE"

 

A propos de la décolonisation spécialement lors de la guerre d'Algérie, les communistes ont eu souvent raison avant presque tous les autres et si on les avait écoutés des centaines de milliers de vie humaines de souche algérienne ou française auraient pu étre sauvées.

 

Entre l'ignoble général  qui se vante dans ses mémoires d'avoir torturé des patriote algériens et des français comme  Jean Paul Sartre...  et des héros comme Henri Alleg victime de cette torture, qui peut de bonne foi hésiter ?

 

 

En mettre sur le même plan les communistes souvent descendants spirituels des résistants d'hier et certains membres du Front National qui ne se cachent  pas d'avoir combattu et torturé le peuple Algérien en quête légitime de son indépendance, certains politiciens de l'U.M.P. commettent un nouveau négationnisme  que je trouve déshonorant.

 

Chrétien à ma manière qui certes n'est pas très orthodoxe et conscient d'être très en deçà de l'idéal de Jésus, l'Homme de Nazareth, je reste très fier de me sentir frère et camarade du mouvement communiste international dont je suis persuadé qu'il sera un jour l'unificateur dans la paix et le justice d'une humanité qui ne sera plus sous la coupe des salauds qui aujourd'hui "marchandisent" le monde.

 

 

 

 

Yvan Balchoy13@gmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article