Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

AVEC NOTRE PAPE FRANCOIS JE REDIS"NON" AU CAPITALISME LIBERAL QUI DESHUMANISE NOS SOCIETES (YB)

Oui la dévotion au dieu "marché"  libéral pour ceux qui croient à l'Evangile, sans heureusement s'appeler faussement du nom déformé d'évangélistes, comme monsieur Trump, ont le droit d'y voir un faux dieu non seulement économique mais humain à bannir de la Cité qui a besoin d'autres valeurs que celles de l'Egoïsme collectif.

Quand il s'agit du sens de ma vie, il va sans dire que j'ai plus de confience dans une institution de plus de 2000 ans d'age qu'à celle proposée et imposée par Monsieur Macron  qui estime que ses lois et ordonnances sont supérieures à priori à celles des religions.

Il me semble qu'un peu de prudence devrait l'inciter à ajouter "si elles sont justes et conformes aux droits universels de l'homme" ce qui est loin d'être le cas. (Rappelons-nous les lois en France contre les juifs entre 40 et 45 et la condamnation du BDS par la justice européenne.)

En remplaçant subtilement l'esprit Laïc, qui sépare les religions de l'état non pour les faire disparaître ou les affaiblir mais pour les respecter tout autant que les convictions des "sans religion",certains politiciens trahissent peu à peu la réforme de 2005.

Ces dernières année un esprit "laïcard", déformation du vrai laïcisme prone la méfiance sytématique vis à vis des religions et croyants et une confiance sans limite à des lois civiles nées parfois d'une majorité occasionnelle et  sujettes à caution comme ces discriminations qui touchent les réfugiés et parfois s'opposent au devoir de secourir ceux qui fuient une persécutin ou une guerre parfois suscitée par nous..

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article