Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

 
MESSAGERIE CELESTE

 

 

 

 

Toi, messire le Vent,

 mon frère volant,

en route vers l'orient,

si tu la vois en passant,

 chante lui doucement

que je pense à elle tout le temps.

 

Toi, l'oiseau,

qui avec tant de Brio

 fends les airs tout là-haut,

 quand tu la verras tantôt,

danse lui le boléro

de la part de son Roméo.

 

Toi, mon ami le Soleil,

 qui du haut du ciel

prodigues à tous tes merveilles

salue, je t'en prie, ma belle,

de tes caresses si sensuelles,

 chuchote lui à l'oreille

que je l'aime telle quelle.

 

 

 

 

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article