Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Vingt kilomètres à pied,

 

entre La Panne et Zuydcote

 

ça use les souliers

 

mais ça rajeunit le coeur

 

 

 

 J'arpente la plage

 

mon coeur nage

 

du ciel à la terre

 

du gris au vert.

 

 

 

 

Mes grands pas

 

me sont samba,

 

ma fatigue s'en va

 

je ne suis pas solitaire,

 

tu es mon invisible cavalière.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ombres jumelées

 

 

 

 

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article