Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

 

 A quoi bon ce téléphone

qui sans arrêt sonne

ton absence

qui vide de sens

mon existence.

 

J'ai beau ce matin

tenter de calmer ma faim

en dévorant tes poèmes,

ils me rappellent le Carême

où ton silence me ramène.

 

Je sais pourtant

depuis longtemps

que si parfois tu te caches,

c'est pour te consacrer à tes tâches

de peinture ou d'écriture

au sein de la nature,

qui te ramènent à moi

avec le plus beau sourire qui soit.




Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article