Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Ce matin sur l'émission "Présence Protestante" sur Antenne 2, nous avons eu droit à un magnifique documentaire sur le peintre Piet Mondriaan (qui se fit appeler à la fin de sa vie Mondrian).

Fils d'un Pasteur calviniste, né à Amersfoort en 1872 près d’Utrecht en Hollande, il commence par peindre la belle nature de sa région d'une façon figurative mais on peut déjà remarquer combien les thèmes de la verticalité et de l'horizontalité le passionnent.

EGLISE-DE-VILLAGE.jpg

 

 

 

 

 

Obligé, par la maladie de son père de quitter la France pour son pays natal il retourne en son pays où les paysages des Pays-Bas avec l'horizontalité de la mer, des digues et de la campagne modifient son art, qui a évolué en rencontrant le Cubisme de Picasso et son compatriote Van Gogh.

 

MONDRIAN-MOULIN-WINKEL-PART.jpg

 

 

 

 

  MONDRIAN-ARBRE-ROUGE-PART.jpg

 

 

Ses tableaux deviennent de plus des croisements de lignes à angle droit souvent en forme de croix. 

On peut, comme le faisait l'émission ce matin, y voir la permanence en lui de l'esprit chrétien vu à travers le prisme du calvinisme.

 

MER-DE-CROIX-PART-MONDRIAN.jpg

 

 

 

abstrait2vy3-MONDRIAN.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

mondrian-composition.jpg

 

Comme le signalait un des animateurs de l'émission, l'horizontal se marie au vertical, l'harmonie à la mélodie, l'abscisse à l'ordonnée et ainsi à partir de 1920 ses abstraits prennent un aspect presque mathématique qui le rend célèbre dans le monde entier. Attiré philosophiquement par le Théosophisme, il rejoint en matière artistique le néoplasticisme. Il meurt à New-York en 1944 non sans avoir écrit à propos de l'art cette sorte de prophétie qui était sans doute son grand désir :

 

 

"L'art disparaîtra à mesure que la vie aura plus d'équilibre. Nous n'aurons plus besoin de peintures et de sculptures, car nous vivrons au milieu de l'art réalisé."

 

Piet Mondrian

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article