Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

 

A gauche, c'est son profil d'homme de droite qui retient l'attention. « Avec la nomination de Jean Castex le Président de la République confirme sans surprise son cap. Le jour d'après sera de droite comme le jour d'avant », a commenté le patron du PS, Olivier Faure. Le porte-parole du parti, Boris Vallaud, a souligné qu'« un sarkozyste succède à un juppéiste, la droite succède à la droite ».

« Tout change pour que rien ne change », a commenté de son côté l'eurodéputée LFI Manon Aubry. « Un homme de droite remplace un homme de droite pour mener la même politique antisociale et anti-écologistes ».

Auréolés par leur succès lors du second tour des municipales, les écologistes critiquent eux aussi le choix présidentiel. Le patron d'EELV, Julien Bayou, a condamné la « fin d'un faux suspens » avec la nomination d'un « homme de droite, qu'on n'a jamais entendu sur l'écologie ». Pour lui, le président prépare sa candidature plutôt que de « préparer le pays à l'avenir ».

Une chose est sûre : les adeptes souvent insincères du "et oui et non" en sont pour leur mensonge. La vérité du Macron ensablé dans sa campagne électorale c'est "à droite et à droite" plus que jamais ! (YB)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article