Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

29-07-20- MONTPELLIER : LA PRÉFECTURE INTERDIT LA MANIFESTATION PALESTINE POUR CAUSE DE « SLOGANS HOSTILES À ISRAËL » !!- CAPJPO


27 juin 2020ACTUALITÉS
La préfecture de Montpellier qui vient d’interdire la manifestation qui devait se tenir ce samedi à Montpellier, contre le plan d’annexion d’Israel, n’a apparemment pas pris note du jugement de la Cour Européenne des Droits de l’Homme, mais va entendre parler du pays.

Montpellier : la préfecture interdit la manifestation Palestine pour cause de "slogans hostiles à Israël" !!
Ne soyez pas « hostiles » à l’Etat d’Israel…

Ne soyez pas « hostiles » à l’Etat d’Israel…
Ci- dessous le communiqué de BDS34 qui rapporte l’incroyable soumission du préfet et de la mairie au lobby israélien.

« La Campagne BDS France Montpellier a déclaré en bonne et due forme une manifestation pour le 27 juin 2020 à 16h30 au départ de la place de la Comédie. L’objet de la manifestation mentionné dans la déclaration : « Stop à l’annexion de la Vallée du Jourdain et respect du droit international par Israël ». L’appel à cette manifestation est co-signée par : AFPS 34 (Association France Palestine Solidarité), APLR (Association des palestiniens L.R), ATTAC Montpellier, BDS France Montpellier, CCIPPP34 (Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien), CIMADE, CNT ESS34, Ensemble 34,  FUIQP (Front Uni des Quartiers Populaires et de l’Immigration),Libre Pensée Montpellier,  MAN (Mouvement pour une Alternative Non-violente), NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste), PG (Parti de gauche), UCL (Union Communiste Libertaire), UJFP (Union Juive Française pour la Paix) …

La Campagne BDS France Montpellier, mouvement antiraciste, non violent et populaire est l’objet d’un harcèlement constant depuis 2015 par la Ville de Montpellier et la préfecture. Plus d’une quinzaine de PV, plus d’une vingtaine d’auditions au commissariat, rappels à la loi (pour des faits non fondés), plainte pour diffamation (classée sans suite), deux procès au tribunal de police (deux relaxes !), destruction du chapiteau BDS (17/10/2015), confiscation du chapiteau et de 2 tables, non rendus à ce jour (7 mars 2020)  – liste non exhaustive…

La dénonciation de l’apartheid israélien, des violations du droit international et des droits humains et l’appel au boycott d’Israël sont la cause de ce harcèlement. Déjà la première interdiction de manifestation le 31 octobre 2015 reposait sur ce « considérant » principal.(…)

L’arrêté d’interdiction de la manifestation de samedi 27 juin 2020 mentionne comme « considérant » spécifique à BDS France Montpellier que celui-ci diffuse (…) des « informations contenant des slogans hostiles à l’État d’Israël générant des troubles à l’ordre public ».

Les slogans hostiles sont : « Stop à l’annexion de la Vallée du Jourdain et respect du droit international par Israël » !

Faut-il rappeler à la préfecture que l’annexion de la Vallée du Jourdain est unanimement condamnée par l’ONU, l’UE et la France ?

29-07-20- MONTPELLIER : LA PRÉFECTURE INTERDIT LA MANIFESTATION PALESTINE POUR CAUSE DE « SLOGANS HOSTILES À ISRAËL » !!- CAPJPO

Le préfet de Montpellier, comme l'exécrable préfet de police de Paris se croit au service non d'un président de la république française mais d'un Président de droite. Que tous deux n'oublient pas que leur ville vient de choisir à nouveau le socialisme.

Quant à défendre l'ignominie sanguinaire des sionistes en Israël contre le respect du droit des Palestiniens, ce préfet de Montpellier commet un abus de droit et un ace immoral. Monsieur Macron devrait le démettre de ses fonctions mais le fera-t-il ou bien n'approuve-t-il pas cette mauvaise action contre les Palestiniens. (YB)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article