Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Il a eu la chance de représenter le peuple Français comme Président de la République. C'est vrai que dans une vraie démocratie, ce  que la France n'est plus pas seulement depuis Macron, violer la loi pour confondre un criminel n'est pas permis.

N'oublions cependant pas pourquoi Sarkozy était poursuivi, pas des broutilles, un de ses amis influents l'avait averti qu'il était sous écoute, il s'est déguisé grossièrement sous un nom d'emprunt qui montre bien ses préférences. Ce n'était pas un procédé elegant pour, peut-être corrompre un juge,  en tout cas pour agir dans l'ombre.

Parmi les nombreuses vilénies publiques de ce petit monsieur, je dis publiques car je ne me permettrais pas de juger le privé d'un homme qui, sous cet angle, me semble tout à fait honorable.

N'empêche qu'il est avec un  premier ministre britannique aussi détestable que lui et beaucoup de ses alliés, dont sûrement des personnes publiques indignes de mon pays, aujourd'hui mises particulièrement à l'honneur, l'assassin non seulement d'un Président, qui peut-être l'avait aidé financièrement - sa présence à un 14 juillet ne me paraît pas si gratuite que cela - mais d'un peuple, assassinat qui relève de la saloperie internationale. Voilà pourquoi je  pleure beaucoup moins pour les malheurs actuels d'un  criminel  qui a assassiné via des drones  comme ses semblables chefs d'Etat,  des "ennemis" au Moyen orient en violant bien plus gravement la justice que les membres du Parquet national français. 

Yvan Balchoy 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article