Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Mais ce que ce genre de patron ose appeler des "charges salariales", en réalité ce sont les cotisations patronales à la sécurité sociale. C'est un salaire différé. Des négociations avaient eu lieu il y a longtemps, parce que le patronat voulait avoir un droit de regard sur les caisses de solidarité.
Le patron devait donc payer sa part (1/3), mais il devait également payer du fait que le travail rend malade (stress, exposition au froid, au chaud à des matières nocives etc)
Donc ce qu'il ose appeler des charges, c'est NOTRE argent, NOTRE salaire. Et de plus en plus, les filous qui nous gouvernent font des cadeaux sociaux.
Pour le financement, l'état intervient également à charge de un tiers, et d'où vient la part que l'état paie? DE NOS TAXES, donc encore une fois c'est notre argent.
Mais dans la dernière phrase, ce qui tue les industries et l'emploi, ce sont les caisses de pensions américaines qui "investissent" dans nos entreprises, et exigent des rendement important pour financer le système de soins et de santé qui ne profite qu'aux riches américains, aux nantis qui ont les moyens de se financer des sécurités sociales et des caisses de pension privées.
L'américain moyen ou celui qui n'a pas d'emploi doit tout payer lui même et souvent ne sait pas assurer ses soins ou ceux de sa famille. Souvent, c'est la misère noire, des milliers de personnes dans chaque état se retrouve à la rue du fait qu'il n'y a pas de chômage aux USA. Donc ils se retrouvent à la rue. Mais ça on ne le voit pas à la télévision, on préfère nous abreuver de stupides séries ou de téléréalités pour nous endormir.
Pour en revenir a ce qui tue les emplois et les entreprises, ce sont les cadeaux fiscaux faits à ces entreprises, qui malgré ces aides à l'emploi dégraissent dans le personnel, parfois délocalisent pour aller piller d'autres régions ou ferment carrément.
Il y a moyen d'en dire plus, mais c'est bon ainsi. Je laisse aux autres le soin de rajouter d'autres éléments.
21-06-20-CE QUE LES PATRONS OSENT APPELER LES CHARGES SALARIALES, C'EST NOTRE ARGENT, NOTRE SALAIRE.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article