Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY


23-05-18- HONTE : VINGT ANS APRES LA MISE A MORT DE LA NIGERIANE SEMIRA ADAMU, LA POLICE BELGE MET FIN A LA VIE DE LA PETITE MAWDA (YB°

DAMIEN ROBERT

Honte au gouvernement! La famille de Mawda a tenu à témoigner hier face à toutes les rumeurs et au silence des autorités belges - après voir fait circuler deux versions démenties par les faits - par rapport aux événements qui ont conduit à la mort de leur fille de 2 ans jeudi passé. Dans un témoignage très touchant, ils ont alignés des faits qui font froid dans le dos :
- Les policiers avaient apparemment entouré la camionnette avec 4 voitures, ils savaient qu'il y avait des enfants à bord, et malgré tout un agent a tiré un coup de feu pour viser le chauffeur et c'est la petite Mawda qui a été touchée à la tête.
- Couvert de sang, devant les yeux du petit frère de4 ans de Mawda, la mère et le père sont sortis de la camionnette en implorant les policiers d'appeler les secours. L'ambulance est arrivée après 30 minutes, mais les parents eux ont été arrêtés et mis en prison immédiatement. On leur a refusé d'accompagner leur fille dans l'ambulance.
- Alors que Mawda est décédée dans cette ambulance qui l'amenait à l’hôpital, les parents ont du attendre 24h avant d'être mis au courant.
- Surenchère dans l'horreur, les parents qui n'ont même pas pu encore enterrer leur fille, auraient même fait l'objet peu après encore d'un ordre de quitter le territoire de la part des services de Francken selon plusieurs sources (à vérifier, mais Francken refuse de répondre depuis plusieurs jours...)

Il est fort possible qu'il y a eu bavure policière, mais l'enquête doit encore établir exactement tous les faits. Mais en tout cas on ne peut que s'interroger sur ce qui amène un policier à ouvrir ainsi le feu sur une camionnette. Et en tout cas il est certain que ces gens n'ont pas été traité de manière humaine. Ils sont "quantité négligeable". Et il y a une responsabilité ici de la police, du parquet et de tout le gouvernement, en particulier des ministres Jambon et Francken. Ces fautes ne sont pas un hasard, elles n'arrivent pas dans un moment anodin. Elles sont rendues possibles par le climat de déshumanisation et les politiques de répression à tout va à l'encontre des migrants mise en place par les ministres de la N-VA (et acceptées par l'ensemble du gouvernement).

L'histoire de la famille de Mawda c'est l'histoire de la réalité migratoire aujourd'hui : des gens qui ont fui la guerre dans leur pays l'Irak. Une guerre causée par les gouvernements occidentaux. Et puis qui doit subir la dureté des mêmes gouvernements qui veulent "nettoyer" les migrants au lieu de les aider. Jusqu'à l'horreur qui s'est produite jeudi passé.

Il faut que ceux qui sont responsables de cela rendent des comptes. Il la justice pour Mawda et revoir nos politiques migratoire d'urgence!
#Justice4Mawda
Lire plus ici : http://ptb.be/…/mawda-justice-doit-etre-faite-et-la-politiq…

 

J’aime

Commenter

Partager

 37Vous, Marie-Claire Simon, Jean Pestieau et 34

Ce serait chouette et justice que de nombreuses filles demain chez nous s'appelle Mawda (c'est très joli) et Semira en souvenir de ces deux martyres d'un certain racisme belge.

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article