Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

16-05-20-NON A CETTE TRANSACTION PENALE", PARODIE DE JUSTICE POUR LES CRIMINELS EN COL BLANC
DAMIEN ROBERT
Aucune leçon n'est tirée... Il va falloir les aider.
Aujourd'hui, André Gilles (PS) vient de payer une transaction pénale pour échapper aux poursuites judiciaires dans le dossier d'ogeo Fund, le fonds de pension d'Enodia et d'autres intercommunales liégeoises.
Traduction ? Il a payé une grosse somme d'argent pour échapper aux poursuites judiciaires.
Ce n'est pas fini... Stéphane Moreau (qui était au cœur de ce dossier) et Marc Beyens (ancien dirigeant d'ogeo fund) espèrent pouvoir faire pareil...
Imaginez un peu ceci : vous êtes salariés dans une multinationale et un jour, vous décidez de prendre dans la caisse. Un petit peu. Juste pour vous aider à terminer le mois. Mais pas de bol. Vous êtes pris la main dans le sac. Pas grave... Vous payez une petite somme et on oublie tout.
Réveillez vous . Ce privilège n'est réservé qu'à ceux qui ont beaucoup de sous.
Le virus du capitalisme organise la justice de classe. Et cette justice là, elle ne s'attaque pas aux puissants.
Avec le coronavirus, c'est le deuxième virus à éradiquer.
On va y arriver.

Point de vie d'Yvan Balchoy

En créant cette juridiction destinée pour l'essentiel aux criminels en col blanc, nos pseudo-démocraties capitalistes viennent de créer une justice à deux vitesse ou plutôt à deux peines. Amendes pour ceux qui volent l'Etat ou leurs citoyens de plusieurs millions d'Euros souvent, prison pour  les "Jean Valjean" d'aujourd'hui qui par exemple affichent dans nos rues les crimes de certaines autorités publiques ou bien dans d'autres cas, comme cette petite fille frappée et méchamment blessée dans la rue d'un flash violent policier alors qu'elle se promenait qui par une décision d'une juge indigne en ce cas à mes yeux,  qui  "déclare "sans suite" cet abus de pouvoir.

Oui, il faut que notre justice à l'instar de notre santé change en cessant d'être l'expression du pouvoir ou des plus riches face ou contre le peuple qui est pourtant à l'origine de son pouvoir.

Yvan Balchoy

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article