Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

les personnes âgées

Jan-Emmanuel De Neve estime que ce sont les jeunes qui, sur le plan économique, paieront le prix de la crise.

Mis en ligne le 14/05/2020 à 09:40

Un économiste belge propose une «taxe corona» uniquement pour les personnes âgées

Belga.

La proposition de l’économiste belge Jan-Emmanuel De Neve (également professeur à l’université d’Oxford) fait couler beaucoup d’encre. Sur le VRT, il a proposé l’instauration d’une « taxe corona » uniquement pour les personnes âgées. Selon lui, en effet, ce sont les jeunes qui vont, d’un point de vue économique, payer le prix de la crise du coronavirus. D’où sa proposition, pour que l’effort à fournir soit, selon lui, mieux réparti.

« Ce sont les jeunes qui bénéficient le moins des mesures de confinement, car ils sont moins vulnérables au virus », argumente-t-il. « Les personnes plus âgées doivent se rendre compte que les jeunes se sacrifient pour elles, tant économiquement que du point de vue de la santé mentale. » Et de poursuivre : « Nous savons qu’il y a, aujourd’hui, des licenciements massifs chez les jeunes. Cela peut mener à des protestations ou des pillages, parce que ces jeunes n’auraient plus rien à perdre. »

 

https://www.rtbf.be/info/economie/detail_economie-et-coronavirus-pour-l-economiste-de-neve-les-plus-ages-devr

 

Note d'van Balchoy

En Belgique et en France en suivant les conseils  de soit disant sommités médicales et/ou économiques (suivis le plus souvent comme des ordres) de ne pas assurer aux pensionnaires des Maisons de repos le bienfait non seulement de "l'entubage" mais d' une oxygénation de type hospitalier, des milliers de personnes sont mortes étouffées par le coronavirus ou euthanasiées grâce à un médicament conduisant rapidement à une mort dite palliative,  réellement un crime contre la vie. De cela notre économiste n'a cure ! Qu'il ne s'étonne pas plus tard quand il aura un âge plus vénérable si la société décide un jour de se débarrasser du poids des  plus âgés et des plus malades.

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article