Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Mes condoléances aux parents d'Adil

Mes condoléances aux parents d'Adil

Emeutes à Anderlecht: «Les jeunes s’identifient à Adil. Ils se disent que ça aurait pu être eux»
« C’est totalement inadmissible », a déclaré le ministre de l’Intérieur sur VTM Nieuws. « Ce sont des fauteurs de troubles qui ont utilisé un incident dramatique pour créer le chaos. Cette attitude n’a rien à voir avec le deuil ou le chagrin. »

Selon lui, « personne n’a de compréhension » pour les émeutiers et ce qui s’est déroulé à Anderlecht. « Il s’agit de jeunes gens qui ne peuvent pas fonctionner selon nos normes et valeurs. »

Des questions à se poser
Pascal Smet, secrétaire d’Etat chargé de l’Urbanisme à la Région de Bruxelles-Capitale a déclaré sur Twitter  : « Adil, je ne pense pas l’avoir déjà rencontré. Mais ceux qui l’ont connu disent qu’il est était un jeune homme amical et serviable, il est maintenant privé de son avenir. Pas à cause du coronavirus, mais des suites d’un contrôle de police qui a dérapé. » Il ajoute : « Il y a certainement des questions à se poser là-dessus... »


Pascal Smet

@SmetPascal
Adil, je ne pense pas l’avoir déjà rencontré. Mais ceux qui l’ont connu disent qu’il était un jeune homme amical et serviable, il est maintenant privé de son avenir. Pas à cause du coronavirus, mais des suites d’un contrôle de police qui a dérapé.


Le président de DéFi, François De Smet s’est joint en pensées à la famille, aux jeunes mais aussi aux policiers. « Pensée pour le jeune Adil et sa famille ; toute mort est inacceptable et l’enquête devra permettre de rendre justice. Pensée aux policier qui font un métier difficile et méritent le respect. Et pensée à tous les jeunes, qui méritent un avenir. » (LE SOIR)

Je trouve aussi que le parquet comme le passé l'a prouvé plmus d'une pois ne plaide pas sur l'équité absolue du parquet quand la police est concernée. Je me rappelle l'affaire Mawda et cette jeune Nigérienne étouffée dans l'avion qui voulait la rapatrier contre sa volonté. De pareilles affaiores devraient dépendre d'une juge d'instruction apte à juger objectivement des responsabilités de chacune des parties. (YB)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article