Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Bertold Brecht

Bertold Brecht

L’image contient peut-être : texte qui dit ’NOUS SOMMES est courant d'entendre: "La politique, ça ne me concerne pas." Jusqu'au jour où chacun comprend que ce sont des choix politiques qui ont obligé des médecins à trier les malades qu'ils vont tenter de sauver et ceux qu'ils doivent sacrifier. Nous y sommes. Le Monde Diplomatique, avril 2020 Serge Halimi’
Loïc Pen

« Le pire des analphabètes, c’est l’analphabète politique.
Il n’écoute pas, ne parle pas, ne participe pas aux événements politiques.
Il ne sait pas que le coût de la vie, le prix des haricots et du poisson, le prix de la farine, le loyer, le prix des souliers et des médicaments dépendent des décisions politiques.
L’analphabète politique est si bête qu’il s’enorgueillit et gonfle la poitrine pour dire qu’il déteste la politique.
Il ne sait pas, l’imbécile, que c’est son ignorance politique qui produit la prostituée, l’enfant de la rue, le voleur, le pire de tous les bandits et surtout le politicien malhonnête, menteur et corrompu, qui lèche les pieds des entreprises nationales et multinationales. »

Bertolt Brecht, poète et dramaturge allemand (1898/1956).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article