Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Manu Scordia
2 h

L'Espagne décide de nationaliser les hôpitaux privés. La France veut interdire les licenciements "pendant la crise du coronavirus". Cette histoire a au moins le mérite de démontrer l'échec total de l'ultra-libéralisme et la nécessité d'un système fondé sur l'intérêt collectif plutôt que sur la soif de profit. Tandis que les capitalistes spéculent sur les gants, les désinfectants et les éventuels remèdes, à Cuba, ces produits sont gratuitement à la disposition des citoyens. Et on attend toujours que les dirigeants européens décident de débourser quelques milliards comme ils l'ont fait en 2008 pour sauver les banques.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article